Accueil A LA UNE Bulletins de paie des agents de l’Etat : le ministre de l’Economie,...

Bulletins de paie des agents de l’Etat : le ministre de l’Economie, Dr Aboubakar Nacanabo, lance la plateforme e-bulletin

591
0

Les agents publics de l’Etat ont désormais accès à leurs bulletins de paie grâce à la plateforme E-bulletin. Cette application e-bulletin, un espace numérique sécurisé, a été lancée, ce lundi 24 avril 2023, à Ouagadougou, par le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar Nacanabo.

Entièrement conçue et développée par les informaticiens du ministère en charge l’Economie, la plateforme e-bulletin a été développée dans le but de permettre aux agents publics de l’Etat, mandatés sur le Système intégré de gestion administrative et salariale du personnel de l’Etat (SIGASPE), d’accéder à leurs bulletins de paie en tout temps et en tout lieu par le biais d’une connexion à internet.

A ce titre, elle permet, entre autres, à tout agent public :
– de créer son compte avec ses informations personnelles ;
– de s’identifier de façon unique à partir de son login (matricule et de son mot de passe) pour pouvoir accéder à l’espace numérique ;
– de consulter et/ou télécharger son bulletin de paie.

Cette plateforme, une innovation et une réforme fondamentale qui va faciliter l’accessibilité aux bulletins de paie présente des avantages aussi bien pour l’Administration que pour les agents publics.

Ainsi, les charges récurrentes annuelles avec le e-bulletin passent d’environ 150 millions F CFA à moins de 20 millions F CFA.

En outre, grâce à l’application, le bulletin physique ne constituera plus une pièce constitutive du dossier de prêts en banque car les établissements financiers ont désormais accès aux informations nécessaires par le truchement d’un module qui leur est dédié.

L’on peut s’inscrire sur la plateforme en tapant https://ebulletin.finances.bf  ou en téléchargeant le guide d’utilisation à l’adresse suivant : https://bit.ly/41VnIky

Source et crédit photos. DCRP/MEFP

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here