Accueil ACTUALITÉ Burkina/ADCT : 100 milliards en 5 ans pour le développement des collectivités

Burkina/ADCT : 100 milliards en 5 ans pour le développement des collectivités

240
0

Bruno Dipama, directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales était face aux hommes de médias ce jeudi 20 janvier 2022 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence était de livrer aux journalistes le bilan des activités de l’année 2021 et faire part des perspectives pour l’année 2022.

Bruno Dipama directeur de l’ADCT pendant son discours

L’ADCT est un instrument étatique contribuant à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de développement et de gouvernance locale.

Selon le directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), 2021 a été une année de travail sans relâche pour rendre opérationnel l’ADCT. En effet, cette agence a été créée en novembre 2020 pour remplacer le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT). Une mutation voulue pour remédier aux insuffisances constatées dans le fonctionnement et l’exécution des missions du FPDCT et aussi faire de l’ADCT le mécanisme unifié de prospection, de mobilisation, de centralisation et de mise à dispositions de tous les appuis techniques et financiers destinés aux collectivités territoriales.

Ainsi au cours de l’année 2021, il s’est agi de mettre en place l’organe d’administration de l’ADCT, de procéder au basculement du FPDCT à l’ADCT, de mettre à niveau l’ADCT à travers l’élaboration d’outils pour lui permettre d’être efficace dans ses missions.

Pour l’année 2022, l’ADCT compte poursuivre son  opérationnalisation à travers la mise en place de l’organe de gestion, la mise à niveau de l’ADCT à travers l’élaboration d’autres types d’outils, des cadres de concertation, la mobilisation de ressources destinées aux collectivités territoriales, les interventions stratégiques.

L’Agence Nationale de Développement des Collectivités compte également jouer un rôle dans le développement des zones reconquises. Pour ce faire, l’ADCT dispose d’une enveloppe de 100 milliards de F CFA sur la période 2022-2026 et se veut être une institution forte, moderne, innovante, au service du développement des collectivités territoriales du Burkina Faso.

Previous articleRéconciliation nationale et cohésion sociale :installation des membres du Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS)
Next articleCAN 2021: Hervé Koffi testé négatif retrouve ses coéquipiers

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here