Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso: 2,2 millions de personnes confrontées à une crise alimentaire selon...

Burkina Faso: 2,2 millions de personnes confrontées à une crise alimentaire selon la Croix Rouge

572
0

Quelque 2,2 millions de personnes sont confrontées à une crise alimentaire au Burkina Faso, soit 10% de la population, en raison des effets combinés des chocs climatiques, du conflit armé, des perturbations des marchés, et de l’impact de la crise russo-ukrainienne. Ce chiffre pourrait atteindre 3,3 millions pendant la période de soudure (juin-août) si des mesures fortes ne sont pas prises selon un communiqué de la Croix Rouge Burkinabè rendu publique le jeudi 6 avril 2023 à Ouagadougou.

Les évaluations récentes montrent que la réponse humanitaire est loin d’être suffisante, malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires, dont le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

« De nombreuses communautés n’ont pas reçu d’assistance, en raison d’une faible mobilisation des ressources financières et des difficultés d’accès dans certaines zones. En outre, les pénuries alimentaires amènent de nombreux ménages pauvres à recourir à des stratégies d’adaptation néfastes » a déclaré Lazare Zoungrana, Secrétaire Général de la Croix-Rouge burkinabé.

A l’occasion d’une rencontre avec les partenaires et les médias, le jeudi 6 avril 2023 à Ouagadougou, présidée par Madame Nandy Somé/Diallo, ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille, la Croix-Rouge a prévenu que la situation risque de se détériorer si des mesures fortes ne pas prises et qu’une intensification massive et coordonnée de la réponse est nécessaire pour couvrir les gaps, face à une crise en évolution.

Pour soutenir les populations affectées et renforcer leur résilience face à la crise alimentaire, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) a débloqué comme réponse initiale, un montant d’environ 226 millions de franc CFA pour aider la Croix-Rouge burkinabé à fournir une assistance alimentaire d’urgence à 1241 ménages à Gorom-Gorom, Rouko et Kongoussi et de mener une analyse détaillée des besoins des personnes vulnérables dans certaines provinces.

Face aux immenses besoins restants, l’IFRC, en coordination avec des partenaires du mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, soutient la Croix-Rouge burkinabé pour le renforcement de ses interventions à travers un appel de fonds de 11,6 milliards de FCFA soit dix-huit millions de francs suisses visant à soutenir 350,000 personnes affectées. Cette réponse contribue au plan de réponse du gouvernement d’un montant de plus de 350 milliards de francs CFA

Les fonds collectés serviront à fournir une assistance alimentaire, une aide à la nutrition et aux moyens d’existence aux populations les plus vulnérables, ainsi que des solutions de renforcement de la résilience à long terme, dans 12 provinces du pays.

« Le manque de financement entrave notre capacité à répondre aux besoins urgents des populations. C’est pourquoi, notre mobilisation commune est plus que nécessaire pour faire face à la détérioration de la situation et à l’augmentation rapide des besoins. Nous devons agir maintenant et dans le même élan pour mobiliser les ressources. », souligne Thierry Balloy, Chef de la Délégation de l’IFRC pour le Cluster du Niger, Mali, Burkina Faso et Côte d’Ivoire.

Source : https://croix-rouge.bf/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here