Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso : Le chef de Falangountou apporte sa contribution pour le retour...

Burkina Faso : Le chef de Falangountou apporte sa contribution pour le retour de la paix

559
0

Située dans la région du Sahel, la commune de Falagountou fait partie des zones à défi sécuritaire. Confrontée à une crise de chefferie, les populations doivent œuvrer à promouvoir la paix et la cohésion sociale afin d’être plus résilient face à l’Hydre terroriste. Le Chef Djibeye Daoudou Maïga joue sa partition pour que cette commune et le reste du Burkina Faso retrouve sa quiétude d’antan.

Nos chefs coutumiers jouent un rôle prépondérant dans nos cités. Ils sont les garants de nos traditions et ont pour mission de faire régner la paix, la sécurité, la cohésion, la tolérance, la résilience et la justice dans nos différentes localités. Le Burkina Faso faut-il le rappeler est en proie aux attaques terroristes depuis environ une décennie. D’où l’Union sacrée des fils et filles pour bouter hors de nos frontières le terrorisme.

Dans cette optique, les populations sont fermement convaincues que la récupération de notre territoire et la stabilité ne doivent pas être l’apanage exclusif des sphères nationales et régionales, mais doivent également être protégées au niveau local. Citoyen soucieux de la situation sécuritaire, le chef coutumier de Falagountou, Djibeye Daoudou Maïga a apporté sa contribution à l’efort de paix au Burkina Faso.

 Ainsi, Le Chef Djibeye Daoudou Maïga a répondu à l’appel du Capitaine Ibrahim Traoré, Chef de l’Etat, dans le cadre de la contribution à l’effort de paix en remettant une somme de quatre cent mille (400 000) francs CFA au Trésor Public à Ouagadougou. C’était dans la matinée du lundi 03 juillet 2023. Il était accompagné à d’une délégation.

Rappelons aussi, qu’au nom de la chefferie de Falagountou, le chef Djibeye Daoudou Maïga avait apporté une somme de cinq cent mille (500 000) francs CFA pour soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la commune de Falagountou dans la lutte contre le terrorisme et la sécurisation du territoire national. Cette somme a été reçu à Ouagadougou le mercredi 28 juin 2023 au préfet du département de Falagountou.

Le Chef Djibeye Daoudou Maïga a accompagné l’organisation de la grande marche meeting de Soutien à la Transition et au capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition le dimanche 1er octobre 2023. A cette occasion, la population a tenu à exprimer, avec une passion indomptable, son soutien inébranlable à la transition en cours dans notre pays.

Elle est convaincue de la nécessité impérieuse de renforcer la stabilité, l’intégrité du territoire et la paix au Burkina Faso. Elle n’a pas oublié de rendre hommage, avec une reconnaissance sincère, aux vaillantes Forces de Défense et de Sécurité ainsi qu’aux Volontaires pour la Défense de la Patrie qui combattent avec un courage inébranlable, au prix de leur vie, pour assurer la sécurité de notre nation.

 Le désir profond de la communauté est de vivre dans la quiétude et la fraternité, sans être happés par des conflits qui pourraient projeter leur ombre sur notre quotidien. Le Chef Djibeye Daoudou Maïga organise des prières afin que le Burkina Faso retrouve sa quiétude d’antan.

 La nécessité de promouvoir la paix et la cohésion sociale et surtout à être plus résilients face à l’hydre terroriste. Le Chef Djibeye Daoudou Maïga apporte sa touche particulière, il est impérieux donc que les fils de Falagountou se donnent la main pour plus de sérénité dans le village afin de juguler la crise de la chefferie. L’avènement du MPSR II est vécu comme une délivrance dans le village de Falagountou. Les tensions qui avaient été exacerbées sont retombées. La question de la chefferie devrait être résolue dans la plus grande transparence avec l’implication du monde, afin de toujours préserver l’entente.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here