Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso : Le SYNATCOMB manifeste son soutien au ministre Nagalo

Burkina Faso : Le SYNATCOMB manifeste son soutien au ministre Nagalo

1137
0

Lors d’une assemblée générale, tenue ce jeudi 03 novembre 2022 à Ouagadougou, le Syndicat National des Commerçants du Burkina (SYNATCOMB) a témoigné son soutien au gouvernement  Kyelem de Tambèla en particulier le ministre du commerce Roch Donatien Nagalo dont la nomination avait été contestée par certains acteurs du commerce Burkinabè.

Depuis sa nomination le 25 novembre dernier, des commerçants à travers des conférences de presses disent  ne pas être d’accord sur sa désignation en tant que ministre du commerce. Face à cette situation, le Syndicat National des Commerçants du Burkina (SYNATCOMB) a initié cette  assemblée en guise de soutien à ce dernier.

El Hadj Inoussa Kabore, secrétaire général du SYNATCOMB, pendant son allocution

« Le syndicat national des commerçants voudrait dire grandement merci à leurs excellences le président du Faso et au premier ministre pour leur vision. De mémoire de commerçants, c’est la première fois qu’il a été remis à César ce qui appartient à César.

Nous soutenons fortement le gouvernement et réitérons notre satisfaction et reconnaissance aux plus hautes autorités qui, dans un esprit de gestion responsable de la chose publique ont diligenté une enquête sur les prétendues accusations du désormais ministre du commerce », soutient le secrétaire général du SYNATCOMB, El Hadj Inoussa Kabore.

Une vue des participantes et participants.

Face aux nombreuses accusations portées à l’encontre du ministre Nagalo, Inoussa Kabore invite ces détracteurs à faire recours à la justice, comme l’a suggéré le chef du gouvernement Me Apollinaire Kiyelem de Tambela, lors d’une interview accordée à la télévision nationale du Burkina.

« Le premier ministre dans son interview à la RTB a dit clairement qu’il n’y avait rien à reprocher aux deux ministres en cause. Il a poursuivi en invitant les contestataires à déposer en justice les probables preuves qu’ils détiendraient. Nous aussi au niveau des commerçants des marchés, nous souscrivons à cela et demandons à ceux qui contestent d’aller devant la justice pour porter plainte » a-t-il mentionné.


Pour conclure, le SYNACOMB demande aux nouvelles autorités de procéder à l’installation du ministère Nagalo dans ses nouvelles fonctions si possible dans un bref délai.

Previous articleMédias : Le Gouvernement du Burkina outré par les allégations tendancieuses du journaliste de RFI
Next articleSONABEL : campagne de recouvrement des factures d’électricité échues

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here