Accueil A LA UNE Burkina Faso : Un Directeur d’école relevé de ses fonctions pour tentative...

Burkina Faso : Un Directeur d’école relevé de ses fonctions pour tentative de détournement

412
0

Le directeur de l’école primaire B de Péni, province du Houet, région des Hauts-Bassins, a été relevé de ses fonctions pour avoir tenté de détourner une somme d’un million (1.000.000) FCFA remise aux acteurs de l’éducation de ladite école par le chef de l’Etat, le capitaine Ibrahim Traoré, lors de sa visite surprise le 23 avril passé. Selon un rapport de la direction régionale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle.

 

En effet, dans ce rapport adressé au secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales en date du 30 avril 2024, il ressort que le mardi 23 avril 2024, les écoles A et B de Péni ont reçu une visite surprise du Président de la Transition, Chef de l’Etat qui était en partance sur Banfora et avant son départ, le Protocole d’Etat a remis une enveloppe aux deux écoles au nom du Chef de l’Etat.

Selon le rapport, après le départ des visiteurs, le directeur de l’école B aurait pris l’initiative de rendre compte à son supérieur hiérarchique (CCEB) du geste du chef du chef de l’Etat à leur endroit. Ainsi, a-t-il présenté 200 mille FCFA comme étant le don du capitaine Traoré alors qu’en réalité, il s’agissait d’une enveloppe d’un million de francs.

Le surlendemain, c’est à dire le 25 avril 2024, à leur grand étonnement, ils ont appris qu’un élément de la sécurité du Président aurait interpelé le Directeur de l’école B sur le contenu exact de l’enveloppe qui était d’un million (1.000.000) de francs CFA au lieu de deux cent mille (200.000) francs CFA.

Ainsi, le même soir, le chef de circonscription de l’éducation de base (CCEB), ses collaborateurs et les deux directeurs bénéficiaires ont été reçus au pied à terre du Président à Bobo-Dioulasso pour clarifier la situation.

Sur insistance des éléments de la sécurité présidentielle le directeur de l’école B a reconnu avoir reçu effectivement la somme d’un million de francs CFA des mains du Protocole d’Etat.

Partant de là, injonction lui a été donnée de ramener la totalité de la somme. Ce qui fut fait le 26 avril 2024 à travers deux transferts Orange Money de cent dix mille (110 000) francs et neuf cent mille (900 000) francs.

Suite à cela selon le rapport le directeur Provincial a été relevé de ses fonctions en attendant de recevoir les instructions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here