Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso : Une marche pour exiger le départ définitif de Bolloré

Burkina Faso : Une marche pour exiger le départ définitif de Bolloré

63
0

Le Consortium Burkina 2050 piloté par Nestorine Sangaré a organisé une marche le jeudi 3 février 2022, pour dénoncer l’exploitation abusive du chemin de fer burkinabè par le groupe français Bolloré et exiger son départ définitif au Burkina Faso.

 « Nous sommes sorties ce matin pour demander à ce qu’on mette fin au contrat de Bolloré et Sitarail sa filiale au Burkina. Nous voulons que la gestion du chemin de fer revienne à quelqu’un qui peut bien gérer et que cela produise des revenus pour les burkinabè qui sont les premiers propriétaires. Nous avons aujourd’hui gros sur le cœur en regardant les ruines que sont devenus la gare centrale du chemin de fer, il y a neuf gares qui sont totalement fermées. Nous demandons au gouvernement burkinabè de rompre le contrat et de faire des poursuites parce qu’il a exploité et complètement détruit toutes les infrastructures. Les actionnaires nationaux doivent être poursuivis car, ils profitent également de la dégradation de la situation par le groupe Bolloré. Le train doit profiter aux burkinabè. Bolloré à travailler pendant 27 ans et doit à l’Etat du Burkina, l’Etat burkinabè a refaits et a mis les rails en bon état de fonctionnement avant de confier la gestion à Bolloré et celui-ci devrait travailler et rembourser mais il ne l’a pas fait. Il avait promis d’investir 262 milliards et trois ans plus tard rien n’est fait et il veut vendre le chemin de fer. Une entreprise familiale ne peut pas venir détruire le bien de tout un pays>>, a laissé entendre Nestorine Sangaré.

Previous articleBagaré/Passoré : Des élèves demandent la réouverture des classes
Next articleBurkina Faso : Une française retrouvée sans vie à son domicile

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here