Accueil ACTUALITÉ Burkina : l’ADP demande au Burkinabé de prôner l’intérêt supérieur de...

Burkina : l’ADP demande au Burkinabé de prôner l’intérêt supérieur de la nation

40
0

Au cours d’une conférence de presse organisée ce 25 août à Ouagadougou, l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP) a donné sa lecture sur l’évolution de la situation sécuritaire et la fermeture des frontières terrestres du Burkina avec ses pays voisins.

Selon le porte-parole Abraham Badolo, le niveau d’alerte inquiétante atteint pour la stabilité du pays et l’existence même du Faso oblige à surpasser les douleurs pour créer l’unité sacrée autour du chef suprême des armées et des FDS. “L’heure n’est pas à l’exacerbation des contentieux et des règlements de comptes entre clan politique, et les forces sociales. Il est indéniable d’avoir à l’esprit que c’est parce que le Burkina Faso existe encore comme une entité souveraine que le jeu démocratique, politique et sociale est toujours possible”.

Sur la question de la fermeture des frontières terrestres, l’ADP estime que 16 mois après l’application de cette mesure, force est de reconnaître qu’elle a largement atteint ses limites. Le flux de personnes au niveau des différentes frontières surtout avec la côte- d’Ivoire n’a jamais pris fin. Les populations continuent de faire l’aller retour sur les frontières au péril de leurs vie. A-t-elle relatée .

Au regard de cette situation qui sévit qui n’est pas sans conséquence sur la vie des citoyens, Abraham Badolo et ses camarades appellent le Président du Faso à prendre des dispositions afin de parvenir à la réouverture des frontières, gage d’une relance économique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here