Accueil ACTUALITÉ Burkina : L’alternative  veille citoyenne félicite Roch Kaboré pour ses efforts

Burkina : L’alternative  veille citoyenne félicite Roch Kaboré pour ses efforts

139
0

L’Alternative de veille citoyenne était face aux hommes de médias ce mardi 4 janvier 2022 pour donner sa lecture sur la situation nationale. Saïbou Koanda et ses camarades ont aussi profité de l’occasion pour féliciter le président du Faso, Roch Kaboré, pour la mise en place d’un gouvernement resserré avec à sa tête Lassina Zerbo.

Pour le président de l’Alternative Saïbou Koanda, ce nouveau gouvernement resserré est le premier vrai gouvernement du président Kaboré depuis son arrivée au pouvoir. « Quand on regarde la composition de ce gouvernement, on se rend compte que ce sont des personnes aguerries qui ont été appelées. Ce sont des hommes de mission qui sont là. »

Par ailleurs, l’Alternative a remarqué qu’il y a des rescapés de l’ancien gouvernement. « Parlant de ceux-ci, nous pensons que ce n’est pas un chèque en blanc qu’on leur a donné. Sans doute, ils ont reçu une note de 8 à 10 qui favorise leur maintien au sein du gouvernement. Nous allons continuer à jouer notre rôle qui est de surveiller l’action gouvernementale et à interpeller s’il le faut. » A laisser entendre le président Koanda.

Saïbou Koanda, président de l’Alternative veille citoyenne

Sur la situation sécuritaire l’Alternative salue l’initiative de l’effort de guerre annoncée par le président du Faso. Selon eux ils font partie des premières OSC qui ont demandé la mise en place d’une telle initiative.

L’Alternative dit être déjà prête à donner sa contribution pour soutenir l’effort de guerre. « Nous attendons juste que le gouvernement mette en place une structure qui sera chargée de collecter les fonds. Nous jouerons notre rôle de veille citoyenne pour éviter que l’argent récolté ne serve à enrichir des personnes de mauvaise foi. A propos, nous allons accompagner le président du Faso dans l’opération mains propres. »

Sur la question des OSC qui demande la démission du président du Faso pour incapacité de gérer le pays, L’Alternative clame haut et fort se démarquer de cette initiative en étant la première OSC à soutenir la République. « Nous ne sommes pas à la solde d’un parti politique, nous travaillons pour le peuple et la République. Nous voulons que le peuple sache que nous ferons face à nos problèmes tous seuls. »

A ce qui concerne l’influence des réseaux sociaux sur la dégradation de l’insécurité, les conférenciers ont dénoncé une mauvaise utilisation des réseaux sociaux par les citoyens Burkinabè surtout ceux de la diaspora. « Un danger plane sur notre pays à propos de l’utilisation à des fins abusives des réseaux sociaux. Des pseudo Burkinabè de la diaspora utilisent internet pour appeler à brûler leur pays, nous les appelons à plus de patriotisme ».

Les recommandations de l’Alternative de veille citoyenne

L’Alternative de veille citoyenne demande encore la renégociation de tous les accords militaires, sanitaires, monétaires, politiques, commerciaux et tous ceux signés en 1959 avec la France, un réveil Patriotique de tous les Burkinabè pour sauver leur patrimoine légué par leurs ancêtres, l’instauration du service militaire obligatoire à partir de 18 ans, la renégociation des prix des matières premières à savoir : (le coton, l’anacarde, le soja, l’or, le bauxite, le  manganèse et l’arachides) , la mise en place d’une brigade minière qui sera composée de la douane,  des militaires, des gendarmes, des policiers  des impôts, des agents de l’environnement et des OSC patriotes. Cette brigade aura pour rôle principal, le contrôle de l’or de la production à l’embarquement en passant par le traitement et la mise en lingot.

L’Alternative demande l’adoption d’un nouveau code minier par l’Assemblée Nationale qui va règlementer l’extraction des matières premières au Burkina Faso et en misant sur des partenariats gagnant-gagnant avec les pays qui veulent investir au Burkina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here