Accueil ACTUALITÉ Burkina : Le SP/COMUD/Handicap renforce les capacités des personnes handicapées dans...

Burkina : Le SP/COMUD/Handicap renforce les capacités des personnes handicapées dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de l’ONU

730
0

Le Secrétariat permanent du COMUD/Handicap organise une session de formation au profit des personnes handicapées. Il s’agit d’une activité qui entre dans le cadre du projet YIRWA dont l’objectif global est de contribuer à la mise en œuvre de la convention de l’ONU, relative aux droits des personnes handicapées et de la stratégie nationale de protection et de promotion des personnes handicapées (SN-3PH) au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a eu lieu dans la matinée de ce mercredi 31 mai 2023 au siège du SP/Comud/Handicap à Ouagadougou.

Au Burkina Faso, il y a une faible implication des personnes handicapées dans les instances de décision, une faible capacité managériale des organisations de personnes handicapées, une faible participation des personnes handicapées à la vie politique et publique. Une situation qui ne permet pas aux personnes handicapées de participer à la construction de leur pays. A cet effet, des politiques ont été mises en œuvre pour faciliter l’inclusion des personnes handicapées et leur permettre de jouer leur rôle dans le développement du Burkina Faso. C’est ce qui justifie l’importance de la tenue de cet atelier sur le développement inclusif du handicap.

CBM Global, partenaire du projet YIRWA, travaille à une prise en compte effective des personnes handicapées dans tous les domaines de la vie. C’est pourquoi, l’organisation internationale de développement s’est engagée à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées en soutenant le projet YIRWA. « Le projet YIRWA a vu le jour afin d’améliorer la mise en œuvre effective des politiques, plans et textes qui ont été pris pour un monde plus inclusif », a fait savoir la chargée de mission de CBM Global, Anne-Marie Wédraogo, avant d’indiquer que la présente session a été initiée en faveur des parties prenantes du projet en vue de renforcer leur compétence dans le domaine du handicap. La session de formation se tient durant deux jours et devra permettre aux participants d’échanger sur la question des droits des personnes handicapées.

En raison de son calendrier chargé, la ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille s’est faite représenter. « Nul ne doit rester à la marge. L’intégration socio-économique et professionnelle des personnes handicapées est toujours une quête recherchée par le ministère de l’action humanitaire », a expliqué Mariama Zongo, représentante de la ministre. A l’entendre, le ministère suit de près le projet YIRWA qui est mis en œuvre par le Secrétariat permanent du COMUD/Handicap.

Les personnes handicapées sont confrontées à plusieurs difficultés dont la méconnaissance des textes et leur faible application, les pesanteurs socioculturelles sur le handicap, l’insuffisance de sensibilisation des communautés, la faible prise en compte de la question du handicap dans le processus de développement.

Une quarantaine de personnes participent à l’atelier ces 31 mai et 1er juin 2023. Des spécialistes sur la question du handicap et les instruments juridiques ainsi que les approches des droits humains en lien avec le handicap, mèneront le débat avec les acteurs afin de les outiller. Le Secrétaire permanent du COMUD/Handicap, Lassimane KOUNKORGO souhaite qu’à l’issue des 48 heures d’échanges, les acteurs comprennent le projet, prennent en compte la question du handicap dans tout ce qu’ils font et feront, sans oublier de mieux défendre les droits des personnes handicapées.

Par Sah Abdoul Latif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here