Accueil A LA UNE Burkina/sécurité : les 10 conseils du CSC pour encadrer les citoyens

Burkina/sécurité : les 10 conseils du CSC pour encadrer les citoyens

232
0

Ouagadougou, 23 mai 2023 (AIB)- Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a élaboré mardi à Ouagadougou 10 conseils aux citoyens burkinabè pour des comportements responsables sur les réseaux sociaux dans le contexte de crise sécuritaire et de tension sociale, a constaté l’AIB sur place.

« Ces conseils sont inspirés de nos valeurs morales, de sagesses et de bon sens. Ce sont des règles qui s’imposent à chacun de nous aujourd’hui, au regard de la situation de fragilité de notre pays, au regard du défi sécuritaire et de la nécessité de maintenir des liens solides dans notre vivre ensemble », a déclaré le président du Conseil supérieur de la communication, Abdoulazize Bamogo.

Dans ces 10 conseils, le CSC, invite les concitoyens à s’exprimer toujours avec honnêteté, faire preuve de bon sens et d’esprit critique, ne pas approuver et relayer les messages graves, éviter d’indexer une personne, une ethnie, une religion, un groupe spécifique et l’incitation à la haine, l’apologie de la violence, l’attisement des conflits et la stigmatisation.

Le CSC conseille également de n’agresser personne dans les propos, de ne partager une vidéo, une image, ou un audio avant d’avoir vérifié si elle est authentique et si la source est crédible. Avant de publier, de partager, de liker ou de commenter, assurons-nous que le message transmis n’est pas interdit par la loi.

Le CSC écrit qu’avant de partager, de liker ou de commenter, assurons-nous que le message transmis n’est pas incompatible avec nos convictions et nos ambitions personnelles. Le régulateur cautionne les publications, les partages, les likes et les commentaires qui doivent contribuer au renforcement de la cohésion sociale et la construction de la paix.

Le président du CSC explique que sa structure a eu l’accompagnement de techniciens du digital comme Cyriaque Paré, Hyacinthe Sanou qui sont des gens qui maitrisent cette technique.

« C’est l’ensemble de ces acteurs qui ont été impliqué dans l’élaboration de ces 10 conseils que nous voulons adresser à nos concitoyens pour des pratiques citoyennes sur les réseaux sociaux et dans les émissions d’expression directe », a-t-il indiqué.

Selon M. Bamogo, les citoyens doivent respecter ces 10 conseils « pour donner à notre Nation, tous les soins dont elle a besoin pour tenir debout ».

Le Conseil supérieur de la communication compte sur l’implication des acteurs du monde de l’éducation, de l’enseignement, des acteurs du monde médiatiques, des organisations de la société civile et  celles actives auprès de la jeunesse pour promouvoir ces 10 conseils et assurer leur adoption par nos citoyens.

Agence d’information du Burkina

Previous articleMusique : Le 6e album « Moogho » de Martin N’Terry disponible
Next articleNouveau timbre fiscal imprimé à l’étranger : Le capitaine Ibrahim Traoré instruit de résilier le contrat (AIB)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here