Accueil A LA UNE Cancers féminins et de la prostate : Le traitement par radiothérapie est...

Cancers féminins et de la prostate : Le traitement par radiothérapie est assuré par l’Etat Burkinabè à 100%

177
0

Le Conseil des ministres du 19 avril 2023 a adopté un décret portant modalités de prise en charge des traitements par la radiothérapie au Burkina Faso.

La radiothérapie est un moyen efficace qui peut permettre aux patients atteints de cancer de guérir de leur mal. Le traitement par la radiothérapie permet de prolonger l’espérance de vie du patient et d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes du cancer.
L’adoption de ce décret vise la mise en place de modalités de financement appropriées fondées sur les ressources de l’Etat, des assurances publiques et privées et la contribution directe des patients bénéficiaires en vue d’assurer la pérennité des services de radiothérapie.

Pour ce faire, les patients ont été regroupés en trois (03) catégories :
– la catégorie 1 concerne les patients disposant d’une assurance maladie nationale ou internationale et les étrangers. Les tarifs totaux sont entièrement supportés par l’assureur, le patient assuré ou l’étranger ;
– la catégorie 2 regroupe les patients burkinabè de sexe féminin pour les cancers du col de l’utérus et du sein, les enfants de moins de 15 ans pour toute forme de cancer, les patients atteints du cancer de la prostate et les patients reconnus indigents. Pour cette catégorie, l’Etat supporte 100% des tarifs à travers la politique de gratuité des soins ;
– la catégorie 3 regroupe les patients burkinabè ne disposant pas d’assurance maladie et non déclarés indigents. Ces patients supportent 30% des tarifs et le budget de l’Etat supporte 70% à travers la politique de gratuité des soins.

Previous articleKarma : « le gouvernement fera tout pour la manifestation totale de la vérité » (Jean Emmanuel Ouédraogo, porte-parole du gouvernement)
Next articleRégion de l’Est : 40 terroristes tués malheureusement 33 de nos soldats sont tombés 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here