Accueil ACTUALITÉ Crise alimentaire : 17 millions de personnes ont actuellement besoin d’assistance alimentaire...

Crise alimentaire : 17 millions de personnes ont actuellement besoin d’assistance alimentaire immédiate

105
0

Le Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), a organisé le 5 mai 2021, à Ouagadougou une conférence de presse sur le thème « situation alimentaire et nutritionnelle 2020-2021 et les prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques pour les pays de la zone soudano-sahélienne pour la période 2021-2022 ». L’objectif de cette conférence de presse est, d’une part, de porter à la connaissance des décideurs, du grand public et des professionnels des médias, les informations relatives à la situation alimentaire et nutritionnelle dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest, exacerbée par la pandémie du Covid-19, et d’autre part, d’informer l’opinion nationale et internationale et les décideurs sur les tendances de la saison des pluies et les écoulements des principaux cours d’eau pour mieux préparer la campagne agricole 2020-2021 et mieux anticiper les risques d’inondation récurrents dans la région ces dernières années.

Concernant la campagne agricole 2020/2021 : elle s’est soldée par des productions céréalières estimées à 74,3 millions de tonnes. Soit une hausse de 0,6% comparée à la campagne écoulée et de 9% par rapport à la moyenne des 5 dernières campagnes. Sur le plan de l’approvisionnement des marchés et prix : malgré une production agricole globalement satisfaisante au plan régional, les niveaux d’approvisionnement des marchés agricoles sont en général faibles à moyens en comparaison de l’année 2019-2020. Cependant, les prix des denrées alimentaires restent élevés sur l’ensemble des marchés de la région : Sur le plan pastoral : la région offre une bonne disponibilité en pâturages naturelles et en sous-produits agricoles. Les fourrages et les ressources en eau sont dans l’ensemble satisfaisants. Toutefois, l’accès aux ressources pastorales demeure toujours très limité dans le bassin du Lac Tchad et la région du Liptako-Gourma à cause de l’insécurité civile. Sur la situation nutritionnelle : elle demeure inquiétante dans l’ensemble de la région. En 2020, plus de 1,5 millions d’enfants âgés de 6 à 59 mois ont été admis à la récupération nutritionnelle dans les pays sahéliens et plus de 160 milles dans les pays côtiers où les admissions sont en nette progression (+66%). Ainsi, au regard de ces facteurs défavorables, la région fait face pour la deuxième année consécutive, à une crise alimentaire et nutritionnelle sérieuse touchant près de 17 millions de personnes qui ont actuellement besoin d’une assistance alimentaire immédiate dont 9.2 millions de personnes au Nigéria.

Cette situation pourrait s’aggraver dans les prochains mois si des mesures appropriées d’assistance alimentaire et nutritionnelle ne sont pas prises à temps, ce chiffre pourrait atteindre en période de soudure 2021, environ 27,1 millions dont 12,8 millions de personnes au Nigeria, 2,9 millions au Burkina Faso, 2,3 millions au Niger, 1,8 millions au Tchad, 1,8 millions en Sierra Léone, 1,3 million au Mali et près de 1 million au Libéria.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here