Accueil ACTUALITÉ Crise dans le secteur des transports : les chauffeurs indépendants se démarquent...

Crise dans le secteur des transports : les chauffeurs indépendants se démarquent de la grève de l’UCRB

64
0

Le groupement des chauffeurs routiers indépendants non affilié à l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a animé un point de presse ce mardi 16 février 2021 à Ouagadougou pour protester contre le mot d’ordre de grève lancé par l’UCRB. Une grève prévue du 22 au 26 février prochain.

La difficulté de trouver un représentant des transporteurs pour la gestion du fret en provenance et à destination du Burkina Faso a divisé deux groupes de transporteurs du Burkina. Il s’agit du Haut conseil des transporteurs du Burkina Faso (HCT-BF) et de la faîtière unique des transporteurs routiers du Burkina (FUTRB).

Pour qu’il ait la paix dans le secteur routier, les membres de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) avaient demandé au gouvernement de travailler à unifier les transporteurs à travers une seule faîtière, lors d’un point de presse organisé le 20 janvier 2021.

Constatant que la situation n’a pas évolué, les membres de l’UCRB entendent aller en grève du 22 au 26 février 2021 pour manifester contre « l’ingérence du ministre des transports » dans la gestion du fret.

Quant au groupement des chauffeurs routiers indépendants non affilié à l’UCRB, il se démarque de cette grève. En effet, la constitution du Burkina Faso reconnait la grève comme moyen de lutte des syndicats mais reconnait aussi la liberté de ne pas aller en grève.

« Nous, groupement des chauffeurs indépendants non affilié à l’UCRB, nous nous démarquons de cette grève qui ne va ajouter que de la détresse au peuple burkinabè déjà meurtries par les problèmes sociaux », s’est justifié Benjamin Konkobo, chauffeur.

Pour lui, l’UCRB n’a pas le monopole de parler au nom de tous les chauffeurs routiers du Burkina.

Le groupement exige alors des autorités du Burkina, la sécurité routière pour les chauffeurs qui ne veulent pas aller en grève.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here