Accueil ACTUALITÉ Dynamisme syndical : Le SYNTSEA forme ses femmes au leadership syndical

Dynamisme syndical : Le SYNTSEA forme ses femmes au leadership syndical

365
0

Le secrétaire général de la Confédération Syndicale Burkinabé (CSB) Guy Olivier Ouedraogo a présidé ce vendredi 07 mai 2021 à Ouagadougou, le lancement d’une formation, initiée par le Syndicat National des Travailleurs du Secteur de L’Energie et Assimilés (SYNTSEA), affiliées à la CSB.   Cette formation a pour objectif de renforcer les capacités des militantes et militants du SYNTSEA en vue d’obtenir un syndicalisme inclusif, dynamique et avoir une base de données très fiable pour la relève.

« Leadership et syndicalisme », c’est sous ce thème que se déroule cette formation au profit d’une cinquantaine de femmes venues de plusieurs provinces du Burkina Faso. Elles bénéficieront d’un renforcement de capacités sur le leadership des femmes dans le syndicat.

Boukary Sawadogo, secrétaire général de la SYNTSEA

Pour le secrétaire général de la SYNTSEA, Boukary Sawadogo, la participation des femmes dans le syndicat de nos jours est une nécessité, c’est une frange des travailleurs qui ont des visions spécifiques. « Si vous êtes une organisation syndicale bien structurée, c’est une obligation en tant que responsable de mettre tout en œuvre pour garantir la meilleure participation des femmes. Cela veut dire qu’il faut leurs donner la capacité en termes de formation syndicale adéquate et améliorer l’environnement pour les motivés à être au-devant de la scène ».  Sur les deux cent (256) femmes à la SONABEL ils ont pu recenser cent soixante-seize (176), c’est un défi à relever. L’objectif du SYNTSEA est de recenser toutes les femmes partout où elles sont et de leur doter de capacités pour plus d’engagement dans le leadership syndical. A terme, le SYNTSEA voudrait avoir une femme comme secrétaire générale.  « Le syndicalisme ne doit pas être vu comme l’apanage des hommes, il faut une implication des femmes » a laissé entendre monsieur Sawadogo.

Guy olivier Ouedraogo secrétaire Général de la CSB

Guy olivier Ouedraogo secrétaire Général de la CSB a salué le Bureau de la SYNTSEA d’avoir initié cette formation au profit de leurs militantes et leur a rassuré du soutien de la CSB pour le renforcement des capacités de leurs militantes et militants. Cette formation va permettre aux femmes  de mieux défendre leurs intérêts matériels et moraux à la SONABEL et dans d’autres entreprises au Burkina. « Le syndicalisme est une tâche noble, sans le syndicalisme le monde ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui, c’est le syndicalisme qui développe le volet social de la société, soyez en fière d’être des syndicalistes pour le rayonnement de la société ». A-t-il conclu.

Photo de famille de la formation

A noter que le SYNTSEA avec l’accompagnement de la CSB compte former plus de trois cent (300) membres au cours de l’année 2021 sur le leadership et le syndicalisme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here