Accueil SOCIÉTÉ Dysfonctionnement des lampadaires solaires à Ouagadougou : L’AOPS dénonce et interpelle les...

Dysfonctionnement des lampadaires solaires à Ouagadougou : L’AOPS dénonce et interpelle les autorités

144
0

L’Association pour l’Œuvre et la Prospérité Sociale (AOPS) dans sa mission de veille citoyenne, a invité les hommes de médias dans la soirée du vendredi 30 juillet 2021, à une tournée pour un constat sur les défaillances liées aux lampadaires solaires dans quelques artères de la ville de Ouagadougou. A la fin de la tournée le constat est clair, Les lampadaires solaires des quartiers Pissy, Bonheur-ville et Sondogo sont dans un état de délabrement et occasionnent des préjudices pour les riverains.

Une vue d’un lampadaire situé en face du CMA de Pissy.

Il est 19 heures à Ouagadougou, la mission concernait trois (03) quartiers à savoir: Pissy, Bonheur-ville et Sondogo. En premier lieu, le cap a été mis sur la route du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Pissy pour le premier constat. Sur une cinquantaine de lampadaires solaires qui séparent le château de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) du CMA, un seul est fonctionnel.

La triste réalité est que la devanture de l’hôpital est sombre, aucune lampe n’est fonctionnelle. Pour le président de l’AOPS, Gaston Dimtoumda, dit avoir entrepris cette tournée avec la presse sur la base des dénonciations de citoyens. C’est l’occasion pour lui d’interpeller l’Etat à être plus vigilant dans le suivi des marchés publics.

Sayouba Kaboré dit Rasta, pendant son témoignage.

Selon Sayouba Kaboré dit Rasta, un vendeur devant le CMA dit avoir été témoin de plusieurs accidents sur l’axe à cause du dysfonctionnement des lampadaires. « Au début je faisais des publications sur ma page Facebook pour interpeller les autorités mais c’est resté silence radio, aucune réaction, maintenant j’observe ». A-t-il expliqué.

Pour ajouter, le jour les journalistes ont été aussi témoin d’un accident dû à l’obscurité, un motocycliste est tombé dans un nid de poule causé par la pluie, par chance il s’en est  sorti avec des petites blessures au niveau de son bras gauche.

Gaston Dimtoumda, président de l’AOPS.

Pour monsieur Dimtoumda « A quoi sert de faire la promotion de l’énergie solaire s’il n’y a pas de suivi ? A quoi sert de poser des lampadaires solaires s’ils doivent être hors service dès le lendemain ? ».  Il propose une mise en place d’un comité de suivi permanent sur l’éclairage public où l’AOPS sera représentée.

A retenir que c’était le même constat dans les autres artères concernées par la tournée, Sondogo et Bonheur-ville.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here