Démarrer depuis le 07 août 2020, la campagne pour l’élection du prochain président de La fédération burkinabè de football bat son plein.

Après  Amado Traore, qui a lancé sa campagne à Bobo, c’est autour du candidat Lazare BANSSE, ce samedi 08 août à Ouagadougou de lancer sa campagne, suivi de la présentation de son programme de gouvernance au acteurs du football Burkinabè en présence des représentants des ligues, des anciennes gloires, des chefs coutumiers, ami et sympathisants  du candidat. C’est un programme fondé sur deux (02) grands axes, comportant (08) huit points. Son objectif fondamental c’est faire du Burkina Faso une grande nation de football sur le plan continental et mondial.

Face aux défis, que constitue la prochaine mandature du comité exécutif de la fédération Burkinabè de football (FBF), face aux grandes attentes du monde sportif, face aux nombreux enjeux qui se présentent au football Burkinabè, la candidature de Lazare BANSSE se veut être une opportunité de mettre son savoir-faire au service du football burkinabè.  Deux grands axes constituent les fondements de son programme. Le premier concerne la poursuite des actions engagées sous la gouvernance du président sortant, Sita Sangaré et le second, correspond aux grands chantiers de développement du football Burkinabè au plan national et mondial, d’où le thème choisi pour la campagne : « s’inspirer des acquis pour renforcer les capacités des structures, des acteurs et des infrastructures afin de construire un football porteur de progrès, générateur de plus-values et ouvert au monde ».

Des représentants coutumiers présents à cette cérémonie

Son projet de société est construit avec l’expérience du terrain et de toutes celles et ceux qui, depuis longtemps ont travaillé à rendre la fédération burkinabè football plus forte.  C’est un condensé des aspirations de toutes les composantes du football national, il est donc le reflet de ce qui est remonté de la base, de ce qui a été construit avec les acteurs du terrain, c’est donc un programme complet qui constitue un contrat avec les autorités et le monde du football sans exclusion. Confiant à travers les capacités des acteurs, son mandat serait l’objet de grand chantier pour le rayonnement du football Burkinabè.

Des anciennes gloires et acteurs du football Burkinabè

Le premier serais celui de l’amélioration de l’organisation du football Burkinabè, le second est l’accroissement de l’offre en infrastructures et équipement, le troisième sera, l’amélioration en quantité et en qualité des ressources humaines du football, le quatrième chantier est celui de la structuration de la gestion de la relève sportive, le cinquième est l’amélioration de l’environnement du footballeur Burkinabè, le sixième sera la transformation profonde du football féminin, l’avant dernier chantier concerne la mobilisation des fonds pour des projets porteurs de changement, mais aussi du changement de paradigme de financement et le dernier et huitième est l’ouverture d’une faitière du football au monde.

Notons que les élections se tiendront le 22 août prochain à Bobo Dioulasso par ailleurs, Lazare BANSSE invite les acteurs à porter leur choix sur sa candidature, afin,  qu’il fasse  du Burkina Faso une grande nation de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *