Accueil A LA UNE Élections à la CAF: Quand Lazare BANSSE met Sita SANGARE hors jeu 

Élections à la CAF: Quand Lazare BANSSE met Sita SANGARE hors jeu 

987
0

Alors que l’élection pour le renouvellement des membres du comité exécutif de la CAF doit se tenir cette année, les fédérations avaient jusqu’au lundi 13 Mars dernier pour le dépôt des candidatures. Mais le dossier de Sita SANGARE ne semble pas avoir été transmis à bonne date. 

Sita SANGARE veut rebeloter  

Le colonel Sita Sangaré a été élu en 2019 comme membre du comité exécutif de la CAF pour le compte de l’UFOA-B . Premier burkinabè à avoir atteint ce niveau de responsabilité à la CAF, Sita SANGARE , au fil des années, avec sa carrure, son expérience et surtout ses compétences a pris de l’envergure au niveau de la CAF. Ses bonnes relations avec le président de la FIFA Gianni Infantino , le Secrétaire Général de la CAF Veron Mosengo Omba ( bras droit du président de la FIFA ) et surtout Fouzi Lekjaa le tout puissant président de la Fédération Royal du Maroc font qu’il côtoie le cercle des grandes personnalités du football mondial pour aujourd’hui être parmi les personnes qui ont une certaine influence dans le milieu, surtout au niveau de la CAF. Pour poursuivre son travail à la CAF et sa progression dans le milieu, notre compatriote a demandé le soutien du Burkina Faso pour sa candidature. Sita Sangaré a déjà transmis depuis plusieurs semaines son dossier à la FBF pour porter sa candidature.

Le tacle de Lazare BANSSE  

Alors que le Colonel Sita Sangaré demandait le soutien du Burkina pour sa candidature, et probablement pour sa réélection comme membre du comité exécutif de la CAF, on apprend de source proche de la Fédération Burkinabè de Football, que la FBF n’a pas déposé avant la date limite, le dossier de candidature de Sita SANGARE. « Le sujet des élections du Comex de la CAF n’a jamais fait l’objet d’un ordre du jour, même pas en divers lors d’une réunion du Comex » nous confie, un peu amer, un membre du comité exécutif de la FBF. « Ici, c’est la gouvernance selon Saint Lazare et rien n’a changé depuis la fin de la crise. C’est même encore pire avec le jeu trouble des uns et des autres» renchérit-il. Il se susurre que Lazare BANSSE pourrait soutenir le candidat ivoirien. La Côte d’Ivoire doublerait donc le Burkina Faso pour siéger comme membre élu au comité exécutif de la CAF. Le Burkina Faso braderait ainsi sa place dans une instance internationale du football où notre pays n’aurait plus de représentant. Pourtant que ce fut une bataille de longue haleine pour voir un burkinabè accédé à ce niveau de responsabilité à la CAF ! Dommage pour le football burkinabè et surtout dommage pour le Burkina Faso qui rate l’occasion de montrer à la face du monde l’image d’un pays uni, d’un pays où le patriotisme et l’intérêt général passent avant les intérêts égoïstes et personnels.

Source : page Facebook de Claude Romba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here