Accueil A LA UNE Entrepreneuriat communautaire au Burkina : La SONABEL compte mobiliser environ un milliard de...

Entrepreneuriat communautaire au Burkina : La SONABEL compte mobiliser environ un milliard de F CFA

1166
0

Dans l’optique de promouvoir l’entrepreneuriat communautaire lancé par les autorités de la transition, une rencontre d’échange a eu lieu le vendredi 12 avril 2024 à Ouagadougou entre l’Agence pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Communautaire (APEC) et le personnel de la Société nationale d’électricité (SONABEL). L’objectif de cette rencontre était d’informer et de sensibiliser le personnel de la SONABEL sur le bien-fondé de cette initiative présidentielle. 

Le présidium de la rencontre

Le capitaine Ibrahim TRAORE a lancé en juin 2023 les activités de l’Agence pour la Promotion de l’Entrepreneuriat Communautaire (APEC). Cette initiative vise à impulser un développement endogène durable à travers des projets communautaires phares financées par le biais de l’actionnariat populaire.

 Une rencontre d’informations 

C’est dans cette logique que des représentants de l’Agence pour la promotion de l’entreprenariat communautaire (APEC), structure chargée de vulgariser cette initiative ont échangé avec les travailleurs de la SONABEL, afin de leur donner de plus amples informations sur les tenants et les aboutissants de ce projet.

Le directeur général de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo pendant l’interview

Pour le directeur général de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo, l’entreprenariat communautaire est plus qu’une simple initiative économique. C’est un catalyseur de changement social, un moyen de renforcer le tissu social et de promouvoir l’autonomie des individus au sein de leurs propres communautés. Elle permet à l’ensemble de la population de l’intérieur comme de l’extérieur de participer activement au développement socioéconomique du pays à travers des prises de participation au capital des entreprises mises en place dans le cadre de cette initiative endogène.

« Nous avons organisé cette session afin que le personnel soit sensibilisé et informé sur les opportunités qu’offre l’entreprenariat communautaire. Nous croyons fermement que chaque agent SONABEL, quelle que soit sa situation initiale, a le potentiel de créer de la richesse et restaurer une société burkinabè solidaire et intègre », foi du directeur général de la nationale de l’électricité.

Le directeur général de l’APEC Karim Traoré

Selon le directeur général de l’APEC Karim Traoré, la mobilisation est bonne mais il est judicieux aussi d’aller vers ces entreprises communautaires pour expliquer le bien-fondé de l’APEC. Il a invité les travailleurs de la SONABEL à souscrire massivement pour un développement endogène durable qui y va de leur souveraineté. « Dans tous les secteurs d’activités au Burkina, nous avons besoin de la mobilisation de tout le monde et cette communication de proximité va permettre à chacun de comprendre la place qu’il occupe au sein de cet outil de relance économique », déclare-t-il.

Il a rassuré les souscripteurs que les projets liés à l’APEC sont bien encadrés par la force publique mais ils sont portés par la population. Pour lui, un régime qui cherche le bonheur de la population ne va pas désintéresser les projets de l’actionnariat populaire lancé par les autorités de la transition.

Un aperçu des participants à cette rencontre

Pour marquer son engagement, la SONABEL a promis de mobiliser environ un milliard de F CFA auprès de ses agents sur toute l’étendue du territoire national selon les dires du DG de l’APEC, Karim Traoré. Joignant l’acte à la parole, le directeur général de la SONABEL a  fait une souscription à hauteur de 300000 FCFA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here