Accueil ACTUALITÉ Évaluation des contrats d’objectifs des ministres au 31 décembre 2023 : Un...

Évaluation des contrats d’objectifs des ministres au 31 décembre 2023 : Un taux d’exécution globale moyen de 84,31 % 

615
0
Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a achevé l’évaluation de la mise en œuvre des contrats d’objectifs des membres du Gouvernement, ce lundi 18 mars 2024. Il en découle un taux d’exécution globale moyen de 84,31 %, ce qui est fort appréciable.
Débutée le jeudi 15 février dernier, l’évaluation de la mise en œuvre des contrats d’objectifs des membres du Gouvernement au 31 décembre 2023 par le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, s’est achevée ce lundi 18 mars 2024.
Du point fait par le Secrétaire général de la Primature, Abdou-Salam Gampéné, il est ressorti que, dans l’ensemble, le bilan est globalement satisfaisant, car sur les vingt (20) ministres évalués, et il en découle un taux d’exécution globale moyen de 84,31 %.
Ce qui, à son avis, est “fort appréciable”.
« Six (6) contrats d’objectifs ont connu des taux de réalisations supérieurs à 90 %. Ce qui, selon les critères d’appréciation, est jugé excellent. Aussi, dix (10) contrats d’objectifs ont des taux de réalisation compris entre 80 et 90 %, ce qui est également, au regard des critères d’appréciation, jugé très satisfaisant », a expliqué le Secrétaire Général de la Primature.
Par ailleurs, a-t-il affirmé, lors de l’évaluation à mi-parcours en août 2023, le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, avait formulé des instructions qui n’étaient pas forcément contenues dans les différents contrats d’objectif.
« Ainsi, sur quatre-vingt-quatre (84) instructions que le Premier ministre avait formulées, soixante-onze (71) ont été mises en œuvre, soit un taux d’exécution de 84,5 %, ce qui est fort appréciable », a relevé Abdou-Salam Gampéné.
Le Secrétaire Général de la Primature a précisé que cet exercice ne consiste pas à classer les ministères, ni à les mettre en concurrence, car les difficultés ne sont pas les mêmes d’un ministère à un autre. L’objectif est d’avoir une vision programmatique de missions assignées aux ministres afin de ne pas naviguer à vue, a-t-il déclaré.
En outre, il a fait savoir que le Chef du Gouvernement a invité les différents départements ministériels à tirer leçons des erreurs du passé et à faire dorénavant les choses autrement.
De ce fait, il a invité tous les départements ministériels à ne pas être avares en initiatives afin de rapprocher le service public des usagers et des populations.
DCRP/Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here