Accueil ACTUALITÉ FESPACO 2023 : le clap d’ouverture officielle donné !

FESPACO 2023 : le clap d’ouverture officielle donné !

243
0

L’Afrique célèbre le 7e art au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Le clap d’ouverture officielle de la 28e édition a été donné le samedi 25 février 2023 au Palais des sports de Ouaga 2000 par le Premier ministre burkinabè Apollinaire Joachimson #KYELEM de Tambela et son homologue de la République sœur du Mali, Choguel Kokalla #MAIGA.

Du 25 février au 4 mars 2023, les professionnels de l’image et du son vont partager leur passion aux cinéphiles dans la capitale burkinabè. Cette édition qui se tient dans un contexte sécuritaire difficile est placée sous le thème : « Cinéma d’Afrique et culture de la paix », avec comme pays invité d’honneur la République du Mali.

Dans le discours d’ouverture de cette édition 28ème du FESPACO, le ministre de la Communication, de la culture, des arts et du tourisme Rimtalba Jean Emmanuel OUEDRAOGO a, au nom du Premier ministre Apollinaire Joachimson KYELEM de Tambela, félicité la participation des différentes communautés présentes sur le sol burkinabè malgré le contexte sécuritaire particulier. Une mention spéciale a été attribuée au pays invité d’honneur, la République du #Mali, représenté par une forte délégation conduite par le Chef du gouvernement, Choguel Kokalla MAIGA.

Le ministre en charge de la Culture a salué la mémoire des illustres disparus qui ont contribué à rehausser le cinéma africain et de sa #diaspora. Il a également souligné le caractère résilient du peuple burkinabè qui a permis l’organisation de ce FESPACO et aussi, la volonté des plus hautes autorités du Burkina Faso de perpétuer ce rendez-vous des professionnels du cinéma panafricain.Tout en saluant l’accueil et l’hospitalité du peuple burkinabè, le Chef du gouvernement malien a indiqué que : « le Mali prend part à ce FESPACO dans un esprit de solidarité agissante ». Il a rappelé l’engagement des deux pays à mutualiser leurs efforts pour faire face au terrorisme et à œuvrer à l’intégration des peuples.

Pour cette 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision, 15 œuvres sont en lice pour le prestigieux trophée Etalon d’or du Yennega. La cinéaste burkinabè Apolline TRAORE est en compétition dans cette catégorie avec son film SIRA. La cérémonie d’ouverture a été riche en lumière, en sonorité et en prestation chorégraphique devant un public en haleine au Palais des sports de Ouaga 2000.

#SIG

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here