Accueil ACTUALITÉ FOLEM 2022 : Une vitrine pour promouvoir l’entrepreneuriat et le leadership musulmans

FOLEM 2022 : Une vitrine pour promouvoir l’entrepreneuriat et le leadership musulmans

656
0

Le lancement officiel de la première édition du Forum de Leadership et de l’Entrepreneuriat Musulmans (FOLEM) s’est déroulé ce samedi 29 octobre 2022 à Ouagadougou. C’est une initiative  du Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI). C’était en présence des leaders de la communauté musulmane du Burkina Faso

Cette première édition du FOLEM est prévue pour trois jours et réuni près de 500 participants venus de plusieurs provinces du Burkina Faso. Durant  72 heures, les participants verront leurs journées meublées de diverses activités à savoir des récits de vie, des dialogues intergénérationnels, des partages d’expériences, des expositions d’ouvrages de, des communications portant entre autres sur : le rôle et la place du leadership et de l’entrepreneuriat dans le développement des nations, sur le Prophète Mohammed, le plus grand leader de tous les temps, sur  l’entrepreneuriat à la lumière des valeurs islamiques.

El hadj Moussa Koanda, président de la FAIB, patron de cette édition.

Pour le président de la FAIB, patron de cette première édition El hadj Moussa Koanda, cette rencontre du leadership et de l’entrepreneuriat, en plus de son utilité pratique pour les participants, est un champ collectif de grande portée sur lequel les musulmans au Burkina Faso auront à compter. C’est un cadre d’expression participative des potentialités dont nous avons tous besoin. C’est une tribune en faveur de la volonté d’unir, de s’entraider et de bâtir ensemble. C’est aussi et surtout un appel adressé à chacun de se lever et de se mettre au travail car sans un esprit d’entrepreneuriat, la recherche du leadership restera compromise et inachevée.

El hadj Hamidou Yaméogo président du bureau exécutif du CERFI.

Selon El hadj Hamidou Yaméogo président du bureau exécutif du CERFI, les cadres musulmans et organisations islamiques ont besoin d’un certain nombre de compétences et d’aptitudes afin de mieux assumer leurs responsabilités personnelles , professionnelles, communautaires et citoyennes. D’où l’idée du lancement de cette première édition du FOLEM, qui se veut être le rendez-vous du donner et du recevoir en matière du leadership, de management et l’entrepreneuriat.

Previous articleSyndicat : 2ème congrès ordinaire du  SYNATRA-CTB
Next articleDori : trois camions citernes consumés dans un incendie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here