Accueil ACTUALITÉ Industries minières au Burkina : désormais les coulées, les pesages et colisages...

Industries minières au Burkina : désormais les coulées, les pesages et colisages d’or se feront devant des agents de l’Etat

665
0

Le vendredi 19 avril 2024, le ministre de l’énergie, des mines et des carrières, Yacouba Zabré Gouba, a signé, des protocoles d’accord avec des sociétés minières. Cette signature va permettre désormais à des agents publics, de participer à la coulée, à la pesée, au colisage et au contrôle de la qualité et de la quantité de la production d’or et des autres substances précieuses au Burkina Faso.

Pour le chef du département des mines, la participation de ces mandataires de l’État est un pas important dans la mise en œuvre d’une des missions régaliennes de l’État, à savoir le suivi contrôle de l’extraction minière.

« Ce protocole va permettre à l’État de disposer d’éléments probants pour assurer une expertise dans les laboratoires du Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB), notamment en termes de la quantité et de la qualité », a déclaré le ministre Yacouba Zabré Gouba.

Il permet également d’avoir des informations pour contre-expertiser l’ensemble des productions minières.

Les premières missions de contrôle sont attendues prochainement, a assuré le ministre de l’énergie, des mines et des carrières.

Pour sa part, le président de la chambre des mines du Burkina, Osseni Derra, par ailleurs Directeur général de la société canadienne Or Jaune, estime que cette convention est la bienvenue car les sociétés minières attendaient ces protocoles pour rétablir la confiance avec la population.

Depuis 2009, le secteur minier est l’un des plus dynamiques et qui apporte plus de revenus au budget de l’État.

Jusqu’à la signature de ce protocole, le suivi de l’activité minière se limitait à des activités basiques d’exploration.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here