Accueil ACTUALITÉ Journée internationale de la jeunesse : La promotion du sport et l’autonomisation des...

Journée internationale de la jeunesse : La promotion du sport et l’autonomisation des jeunes au centre de la célébration

85
0

Le Burkina Faso à l’instar des autres pays du monde a commémoré ce vendredi 12 août 2022, la journée internationale de la jeunesse. La célébration est placée sous le thème : « Promotion du sport et autonomisation des jeunes : facteurs de résilience face aux défis sécuritaires au Burkina Faso ». cette commémoration a regroupé des jeunes venus des 45 provinces du pays.

Cette année, la journée est encore célébrée dans un contexte de crise sécuritaire, marqué par la persistance des attaques terroristes qui endeuillent les familles et mettent à rude épreuve la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Face à cette situation, le Gouvernement de la Transition a pris des mesures pour une meilleure réorganisation de la lutte contre le terrorisme en impliquant davantage la population. la célébration est marquée par la tenue d’un forum national sur la résilience des jeunes face aux défis sécuritaires du 12 au 13 août 2022.

Selon le ministre des sports de la jeunesse et de l’emploi Wahabou Drabo, le thème choisi pour la célébration est interpellateur, d’une part, sur le rôle du sport dans la cohésion sociale, le vivre ensemble et la lutte contre le terrorisme. D’autre part, il s’agit d’indiquer que l’autonomisation et la responsabilisation constituent des facteurs de résilience des jeunes face au terrorisme.

« En effet, il est évident que la pauvreté et l’oisiveté constituent des terreaux fertiles pour le terrorisme qui recrute ses membres au sein de la jeunesse en lui faisant miroiter des avantages alléchants. Face à cette situation, nous devons davantage réaliser des actions d’autonomisation, d’occupation, d’éducation et de responsabilisation des jeunes pour les sortir de l’oisiveté et minimiser toutes les tentations », a laissé entendre le ministre Rabo.

Pour le président du Conseil National de la Jeunesse, Moumouni Dialla, ce forum donne l’opportunité aux jeunes de parler d’une même voix sur leur contribution à la lutte contre le terrorisme. C’est également l’occasion, a-t-il dit, d’attirer l’attention des dirigeants sur les défis auxquels la jeunesse est confrontée. Outre la situation sécuritaire, les participants au forum échangeront sur la formation et la création d’emplois au profit des jeunes ainsi que leur insertion dans les sphères de prise de décision pour le développement du pays.

Previous articleSONABEL: Perturbations de la fourniture d’électricité à Komsilga et environnants
Next articlePartenariat :New Tech Burkina offre du matériel à l’AS Douanes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here