Suite à la déclaration des candidats de l’opposition, dans la soirée du 23 novembre 2020, l’alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a également fait une sortie dans la matinée de ce mardi 24 novembre 2020 à leur siège à Ouagadougou.

Me Benewende Sankara au centre lors de sa déclaration

 

Selon Mr Bénéwendé Sankara, la déclaration est d’une gravité susceptible de mettre en péril la phase finale du processus. De ce fait il a donné son appréciation sur cette situation au nom de l’APMP.

L’APMP considère que les insuffisances et failles qui ont émaillé le déroulement du scrutin ne sauraient refléter une quelconque volonté de porter atteinte à la seincérité du scrutin. La composition de la CENI sur une base tripartite ( majorité-opposition-société civile) garantit l’objectivité et l’équilibre de ses actes. Lesdites composantes, nonobstant leur droit à la critique, restent toujours engagées à la soutenir en toute circonstance afin que son travail réponde au souci d’une saine organisation des scrutins.
Il importe d’ailleurs de préciser que les failles élevées portent préjudice à l’ensemble des candidats et partis en compétition et de la même manière.
L’APMP convient cependant que des insuffisances quoique regretables ont été relevé mais qui ne sont pas d’une ampleur susceptible d’impacter de manière significative les résultats du scrutin. Elle estime que certaines actions en cours peuvent encore être affinées pour rassurer l’ensemble des acteurs.
En considération de tout ce qui précède, l’APMP:
– demande à la CENI de faire diligence dans la prise en compte du comptage manuel des résultats du scrutin, conformément aux dispositions du code électoral révisé;
– invite les candidats de l’opposition à l’apaisement et surtout à poursuivre l’esprit de concertation et de consensus qui a jusque- là a prévalu;
– les invite également au respect des résultats des urnes sans lequel toute élection n’a de sens;
– invite enfin tous les partis et candidats à recourir aux structures appropriées, notamment les juridictions compétentes, pour l’examen de leurs récriminations, y compris celles à l’endroit d’autres partis.

L’APMP réitère sa volonté de contribuer à tout dialogue visant une bonne finalisation du processus engagé et réafirme son ferme engagement et sa finalisation à oeuvrer, de concert avec tous les acteurs, au respect du verdict des urnes et de la légalité républiaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *