Accueil ACTUALITÉ Lutte contre l’insécurité :   Les USA offrent du matériel à l’armée Burkinabé

Lutte contre l’insécurité :   Les USA offrent du matériel à l’armée Burkinabé

83
0

Dans le cadre du partenariat transsaharien de lutte contre le terrorisme au Burkina, les USA par le biais de leur ambassade ont officiellement remis du matériel roulant et divers équipements à l’armée Burkinabé, ce jeudi 29 juillet 2021 dans l’après-midi à Ouagadougou. C’était en présence du ministre délégué auprès de la présidence du Faso chargé de la défense nationale et des anciens combattants, le colonel-major Simporé Aimé Barthelemy, l’ambassadrice des USA au Burkina madame Sandra Clark et plusieurs autorités militaires.

Le don est constitué de quatorze (14) véhicules blindés de marques PUMA M-36 ; vingt-quatre (24) véhicules de marques TOYOTA pour le transport de troupes ; trois (03) véhicules de maintenance TOYOTA et des équipements divers.  Les moyens blindés serviront à équiper la composante Burkinabé de la force conjointe du G-5 Sahel. Les autres véhicules seront destinés à la compagnie anti-terroriste de la première région militaire dans la garnison de Djibo et la compagnie logistique basée à Kaya. L’ensemble du matériel est évalué à sept millions huit cent milles (7.800.000 US) soit trois milliards neuf cent millions (3.900.000.000) de francs CFA.

L’ambassadrice des USA au Burkina madame Sandra Clark pendant son allocution.

Pour l’ambassadrice des USA au Burkina, le pays des hommes intègres et les USA ont beaucoup de choses en commun. Ce don de trente-deux (32) véhicules pick-up et les autres équipements vont permettre au Burkina Faso de réinstaurer la paix et la sécurité tant rechercher. Le don témoigne aussi l’engagement constant de leurs partenariats avec le peuple Burkinabé et elle est convaincue que cette collaboration permettra de garantir la sécurité pour le pays des hommes intègres et toute la région frappée par l’hydre terroriste.

Ministre délégué auprès de la présidence du Faso chargé de la défense nationale et des anciens combattants, le colonel-major Simporé Aimé Barthelemy.

Le ministre délégué auprès de la présidence du Faso chargé de la défense nationale et des anciens combattants, a pris l’engagement que les moyens mis à la disposition de l’armée Burkinabé seront utilisés dans le strict respect des textes internationaux et communautaires ratifiés par le Burkina et cela conformément aux règles d’engagement édictées par le commandement. Ce matériel viendra aussi renforcer conséquemment les capacités opérationnelles et logistiques de l’armée Burkinabé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here