Accueil A LA UNE Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de parcours pour un gang à...

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de parcours pour un gang à Ouagadougou

137
0

La Police Nationale, à travers le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°02, vient de mettre fin au parcours d’un réseau qui s’était spécialisé dans les vols et cambriolages de domiciles dans plusieurs quartiers de la ville de Ouagadougou, notamment Karpala, Dapoya, Patte-d’oie et dans la commune de Saaba.

Le mode opératoire du groupe consistait à faire le repérage des domiciles dont les propriétaires sont absents pendant quelques jours. Dès que ce travail était effectué, les membres revenaient à charge, dans la journée ou la nuit selon le moment propice, en s’introduisant dans les cours par escalade des murs ou par effraction des ouvertures. Une fois à l’intérieur, ils s’emparaient de tous les objets qu’ils jugeaient utiles et disparaissaient dans la nature. Après les opérations, le groupe se réunissait chez le chef de gang pour décider du sort à réserver au butin obtenu. C’est ainsi qu’avec la complicité de leurs receleurs, les objets volés étaient écoulés moyennant un prix allant de 30.000 à 80.000 FCFA suivant l’état de l’objet.

Grâce à la collaboration de la population, les enquêteurs ont réussi à appréhender quatre (04) membres du gang et saisir entre leurs mains plusieurs objets dont un pistolet automatique, des postes téléviseurs, des ordinateurs, des téléphones portables, des tablettes et des bouteilles de gaz.

La Police Nationale remercie encore une fois les citoyens grâce à qui ce résultat a été atteint. Elle les invite par ailleurs à demeurer vigilants et à toujours s’assurer de la sécurité de leurs domiciles avant toute sortie. Pour finir, elle les invite à toujours poursuivre la dynamique de la dénonciation aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

Previous articleBurkina Faso : La liste des membres du nouveau gouvernement KYÉLEM II
Next articleMise en œuvre de la Transition : le Fonds monétaire international soutient les réformes politiques et institutionnelles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here