Accueil ACTUALITÉ Naissances multiples: Les nonuplets du Mali ont fêté leur premier anniversaire...

Naissances multiples: Les nonuplets du Mali ont fêté leur premier anniversaire !

357
0
Le week-end dernier, une grande famille au Mali a célébré plus que la fête des mères. Les nonuplets de Halima Cissé et Abdelkader Arby ont fêté leur premier anniversaire.
Les bébés, cinq filles et quatre garçons, sont nés pesant entre 499,8 g et 1,08 kg à la clinique Ain Borja de Casablanca, au Maroc. La famille a également une fille aînée.
Et tandis que les nonuplets sont nés prématurément, les neuf bébés sont maintenant en plein essor. Dans une interview avec la BBC, M. Arby a déclaré : « Ils rampent tous maintenant. Certains sont assis et peuvent même marcher s’ils s’accrochent à quelque chose.
Alors que les nonuplets Arby sont les premières naissances vivantes de neuf enfants, les familles noires ont souvent des «multiples», appelés jumeaux ou multiples d’ordre supérieur. Les femmes afro-américaines sont plus susceptibles d’avoir des jumeaux que toute autre race, selon l’Université de Rochester Medical Center.
Un autre ensemble célèbre de frères et sœurs noirs, les sextuplés de la famille Harris, a célébré leurs six enfants diplômés du lycée en 2020. Parmi les autres familles noires célèbres avec des multiples, citons les Derricos, présentés dans Doubling Down with the Derricos de TLC, qui ont quatre séries de multiples.
Mais les nonuplés d’Arby sont spéciaux, le premier groupe de neuf enfants vivants nés en même temps. Ils sont nés à 30 semaines, 10 semaines plus tôt que la plupart des naissances de bébés uniques, et ont été soutenus par une équipe de 30 infirmières et médecins pendant et après leur entrée dans le monde.
Nonuplets en plein essor
Leurs naissances précoces sont également un refrain familier pour les familles noires, qui sont plus susceptibles d’accoucher prématurément que les familles blanches, selon l’Organisation mondiale de la santé. Le stress lié au racisme est une explication des disparités dans les résultats des naissances entre les familles noires et blanches.
Pendant ce temps, alors que les enfants Arby ont rencontré des difficultés de développement dès leur naissance, la meute de 9 grandit maintenant, entourée de sa famille et de ses supporters. Plusieurs de leurs infirmières ont assisté à leur fête d’anniversaire.
La précédente détentrice du record du plus grand nombre de naissances vivantes était « octomom », Nadya Suleman, qui a donné naissance à huit enfants vivants en 2009.
Source : CNN
Previous articleTransport en commun au Burkina  : STAF augmente le prix de ses tickets de voyage de 20%
Next articlePaspanga : Un projet pour renforcer le domaine de l’audiovisuelle au Burkina Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here