Au moins 100 civils ont été tués dans une attaque survenue samedi contre deux villages situés dans la région de Tillabéri, près de la frontière malienne. L’annonce a été faite par le Premier ministre, Brigi Rafini, qui s’est rendu dimanche sur les lieux du drame. « Nous avons un bilan désastreux de 100 morts », a-t-il annoncé dans un entretien accordé à la radio publique à l’issue de la visite. Samedi, les villages de Tchombangou et Zaroumdareye, situés dans la région nigérienne de Tillabéri et à une quarantaine de kilomètres de la frontière malienne ont été attaqués par des hommes armés non identifiés. Un premier bilan confirmé par le ministre de l’intérieur Alkache Alhada faisait état de 56 morts et une vingtaine de blessés. Des médias citant des sources sécuritaires ont rapporté un deuxième bilan de 70 morts.
QNA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *