Accueil ACTUALITÉ Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfrats démantelés par la Police Nationale...

Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfrats démantelés par la Police Nationale à Komsilga

850
0
Le Commissariat de Police de District (CPD) de Komsilga, dans ses efforts permanents de lutte contre l’insécurité a démantelé deux (02) réseaux de présumés malfrats, spécialisés entre autres dans le grand banditisme, la traite des personnes, l’escroquerie, l’enrichissement illicite et la détention de stupéfiants.
Relativement au mode opératoire du premier groupe, ses membres, qui sont pour la plupart des superviseurs et contrôleurs d’une société privée de gardiennage, usaient de leur statut pour faire des recrutements de vigiles « fictifs » au compte de leur société et percevaient indûment les salaires de ces intéressés.
Il arrivait également qu’ils identifient des vigiles dont ils ont été à l’origine des recrutements et exigeaient, pour certains, des quotas sur leurs salaires mensuels sous peine d’être renvoyés. Pour d’autres, ils les employaient partiellement au cours du mois ou pas du tout, et retenaient 2/3 à 3/4 de leurs salaires selon le mois.
Ces manœuvres menées depuis le début de l’année 2023 leur permettaient de percevoir illégalement au moins 2.000.000 FCFA par mois au préjudice de la société et de certains vigiles victimes.
S’agissant du deuxième groupe, spécialisé dans les vols à main armée, ses membres identifiaient des personnes, notamment des commerçants transportant régulièrement des fonds jusqu’à domicile, et les filaient une fois la nuit tombée.
Et avant que les victimes n’accèdent leur concession, ces malfrats surgissaient à visage couvert, les tenaient en respect à l’aide de pistolets automatiques et les obligeaient à remettre tout ce qu’elles possèdent.
Il est à noter qu’en fin janvier 2024, ils ont braqué une personne à son domicile à Ouagadougou et l’ont dépossédée de la somme de 155.850.000 FCFA. Grâce à la collaboration de la population, les enquêteurs ont pu saisir, au moment de l’arrestation de ces malfaiteurs, plusieurs objets dont un pistolet automatique, des munitions, des motos, du chanvre indien, des téléphones portables et du numéraire.
La Police Nationale réitère ses remerciements à la population pour sa franche collaboration qui a permis d’atteindre une fois de plus ces résultats. Elle l’exhorte à poursuivre dans la même dynamique en dénonçant tous les cas suspects aux numéros verts que sont les 17, 16 et 1010.
Par ailleurs, elle invite l’ensemble des citoyens à se départir de certains comportements à risque, parmi lesquels :
Détenir de fortes sommes d’argent sur soi ;
Circuler seul tard la nuit ;
Emprunter les mêmes circuits pour se rendre à domicile.
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here