Accueil ACTUALITÉ Protection sociale au Burkina Faso : La CSB initie un atelier pour son...

Protection sociale au Burkina Faso : La CSB initie un atelier pour son accès à tous

101
0

La Confédération Syndicale Burkinabè (CSB), a procédé ce vendredi 11 novembre 2022 à Koudougou, au lancement d’un atelier de renforcement des capacités des leaders syndicaux sur la protection sociale. 

Cet atelier qui a regroupé trente-huit (38) participants avait pour objectif de définir des stratégies afin de rendre  opérationnelle la protection sociale au Burkina Faso, notamment pour les travailleurs de l’économie informelle à travers des échanges d’expériences entre les syndicats, les acteurs publics et ceux de la société civile. C’était en présence de Guy Olivier Ouédraogo secrétaire général de la CSB, madame Bationo/Meda Odette, directrice régionale du genre et de la famille de la Région du Centre Ouest et les leaders syndicaux de la CSB venus de toutes les régions du Burkina.

Ils seront outillés à travers des communications suivi de travaux de groupe. Ces enseignements reçus vont permettre, à la mise en place des stratégies pour la promotion de la protection sociale au Burkina Faso. Ils permettront aussi de faire l’état des lieux de la protection sociale pour les travailleuses et les travailleurs de l’économie informelle.

Le secrétaire général de la CSB, Olivier Guy Ouédraogo

Selon le secrétaire général de la CSB Olivier Guy Ouédraogo, la protection sociale au Burkina est un serpent de mer, « on se bat depuis la nuit des temps mais les avancées ne sont pas si significatives. La majorité des travailleurs se trouvent dans l’informel on a pratiquement 94 à 96% des travailleurs, et c’est justement à leur niveau que se trouve le plus grand déficit de protection sociale.» a t-il expliqué.

A l’issue de cet atelier, la CSB s’attend à ce que le gouvernement se penche sur la ratification des conventions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sur la protection sociale et le débat sur la mobilisation des ressources financières enfin que la protection sociale soit une réalité au Burkina Faso.

Madame Bationo/Meda Ka Odette, Directrice régionale du genre et de la famille du centre ouest.

Pour madame Bationo/Meda  Odette, Directrice régionale du genre et de la famille du Centre Ouest, cet atelier est d’une grande importance car c’est d’abord des familles qui sont visées dans le cadre de la protection sociale. il va permettre à la région de faire face aux différentes crises que les populations subissent de nos jours, vis à vis des crises sociales. Elle a laissé entendre que la vision de la CSB est en droite ligne avec celle de du ministère en charge de la protection sociale qui est la promotion de la protection sociale pour le bonheur des travailleuses et travailleurs du Burkina Faso.

Previous articleOuagadougou : La Police Nationale soulage plusieurs quartiers des agissements d’un groupe de délinquants
Next articleGestion des crises sécuritaire et humanitaire : La CEDEAO veut apporter un “soutien concret” au Burkina Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here