Accueil ACTUALITÉ Réformes foncières au Burkina : Des femmes des zones non loties s’inquiètent...

Réformes foncières au Burkina : Des femmes des zones non loties s’inquiètent  

58
0

Le Ministère de l’urbanisme, de l’habitat  a initié des concertations pour apporter des réformes sur la loi N 057-2008 portant promotion immobilière et foncière au Burkina Faso. Le contenu du projet de loi en relecture n’est pas bien apprécié par certains acteurs notamment  les femmes des habitats précaires ou zones non loties de Ouagadougou qui ont convié les journalistes au Centre de Presse Norbert ZONGO pour une conférence de presse ce vendredi 29 octobre 2021.

Selon la porte-parole des femmes des zones non loties, Aminata Guinko, les réformes en cours dans cette loi ne sont pas favorables aux femmes et elles risquent de pas avoir de parcelles  avec la nouvelle loi.  Le ministère de l’urbanisme et de l’habitat va venir tracer des voies et rendre viable les non lotis pour que nous y demeurions. « Au cours des dernières campagnes pour les élections couplées les dirigeants actuels nous avaient promis, que si nous les votons, la résolution des problèmes des zones non loties allait être parmi leur priorité une fois au pouvoir. Mais force est de constater qu’après près d’un an rien n’est encore fait dans ce sens. ” Nous pensons qu’ils nous ont trompé juste pour avoir nos voix.” S’est offusqué Aminata Guinko.

Mme Guinko  et ses camarades s’inquiète du projet d’érection de bidonvilles à la place des zones non loties. Cette opération va laisser beaucoup de familles sans logis surtout celles qui seront sur les tracés de rues ou de zones administratives.   Pour cela les femmes en appellent au président du Faso  Roch Kaboré  pour qu’une solution soit trouvée pour cette catégorie de personnes qui seront hors système pour trouver un logement décent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here