Accueil A LA UNE Régulation du discours religieux dans les médias : Le CSC partage son...

Régulation du discours religieux dans les médias : Le CSC partage son expérience avec une délégation malienne

375
0
Le vendredi 09 février 2024, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a reçu la visite d’une délégation malienne de leaders religieux. Présents dans le cadre d’une mission d’échanges et de partage d’expériences au Burkina Faso, du 5 au 11 février 2024, les représentants de faîtières religieuses du Mali sont venus comprendre le dispositif de régulation du discours religieux du CSC.
Avant la séance de travail, le président du CSC, Idrissa Ouédraogo, a reçu en audience des représentants de la délégation malienne qui étaient accompagnés d’un membre de l’Observatoire national des faits religieux (ONAFAR) au Burkina Faso.
Pour camper les échanges, le directeur de l’instruction des plaintes et des études, Abdoulaye Dao, a expliqué la gestion du discours religieux en période de crise sécuritaire et de tensions sociales.
Il a d’abord présenté à la délégation le paysage médiatique confessionnel du Burkina et fait le point des dérapages en matière de discours religieux dans les médias, notamment, l’atteinte à la laïcité de l’Etat, l’atteinte à la tolérance religieuse, les prêches comparatifs, le dénigrement. Le directeur a également présenté la solution que le CSC a initiée pour prévenir ces dérapages, c’est-à-dire, l’adoption des deux textes de références pour la bonne conduite du discours religieux dans les médias, en collaboration avec l’ONAFAR. Il s’agit du guide de gestion des contenus médiatiques à caractère confessionnel dans les médias non confessionnels et de la charte de bonne conduite des médias confessionnels dans le contexte de la crise sécuritaire, des tensions sociales et de la transition politique.
Quant à la directrice du monitoring des médias, Evelyne Millogo, elle a partagé l’expérience du CSC en matière de monitoring du discours religieux.
A la fin de la séance, la délégation malienne a exprimé sa gratitude au CSC pour le partage d’expériences fort enrichissantes.
DCRP/CSC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here