Accueil A LA UNE Rupture commune à la FAIB : Des vœux adressés à ALLAH pour un...

Rupture commune à la FAIB : Des vœux adressés à ALLAH pour un retour de la paix au Burkina

146
0

Comme à l’accoutumé, la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) a organisé une rupture collective de jeûne à son siège à Ouagadougou, le dimanche 17 avril 2022. Une manière de communier dans un esprit fraternel, comme le recommande les Hadith du prophète de l’islam Mohammad (PSL)

Cette rupture commune a connu la participation de plusieurs personnalités du monde politique, du corps diplomatique, du monde des affaires et des confessions religieuses.  Le gouvernement de la transition était représenté par le président de l’Assemblée législative de la transition (ALT), Aboubacar Toguyeni , le Ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Yéro Boly; le ministre en charge des affaires religieuses, Issaka Sourwèma, et la Ministre en charge de l’économie numérique, Aminata Zerbo/Sabané.

El Hadj Moussa Koanda, président de la FAIB

Le premier responsable de la FAIB, El Hadj Moussa Koanda, dans sa prise de parole s’est attardé sur l’importance du jeûne de ramadan, il a aussi invité les fidèles à la prière, pour que le Burkina Faso retrouve sa quiétude d’antan. A propos il dit ceci : « Je voudrais demander à chacun de prier pour notre pays, et de le confier à la toute-puissance d’Allah ».

Le ministre Yéro Boly  qui s’est exprimé au nom du gouvernement Burkinabè, s’est réjoui de  l’initiative de la FAIB qui contribue à renforcer la cohésion sociale et le vivre-ensemble. « Je voudrais d’abord remercier la fédération des associations islamiques d’avoir invité le gouvernement à cette soirée, et les remercier aussi, pour avoir répondu promptement à l’appel du Président du Faso, qui a sollicité une prière pour le retour de la paix, de la cohésion sociale et de l’harmonie au Burkina Faso« , a précisé Yéro Boly

Notons que la Fédération des Associations Islamiques du Burkina regroupe plus de 300 associations islamiques. Elle a vu le jour en 2005.

Previous articleBurkina Faso : Une centaine de terroristes neutralisés dans plusieurs régions du pays
Next articleClimat: L’Afrique du Sud en état de catastrophe naturelle

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here