Accueil ACTUALITÉ Séminaire de formation des imams et prédicateurs : « Le discours islamique...

Séminaire de formation des imams et prédicateurs : « Le discours islamique dans un contexte d’insécurité » au cœur des échanges

119
0

La Fédération des Associations Islamique du Burkina (FAIB) a lancé ce dimanche 28 août 2022 à Ouagadougou, un séminaire de trois jours de formation au profit de 700 imams et prédicateurs du Burkina Faso sur le discours islamique en période de crise.

Cette formation est placée sous le thème : « Le discours islamique dans un contexte d’insécurité ». Durant 72h, plus de 700 imams et prédicateurs venus de toutes les provinces du Burkina Faso verront leurs capacités renforcées sur le discours islamique en période de crise.

Les exigences du vivre ensemble ; droit et devoir du musulman vis-à-vis des détenteurs de l’autorité ; l’attitude du musulman vis-à-vis des divergences entre grandes écoles juridiques et les spécificités du discours islamique dans un contexte d’insécurité sont les thèmes qui seront abordés au cours de ce séminaire par des théologiens de renom.

Pour le président de la FAIB El Hadj Moussa Kouanda, ce séminaire a été initié au vu de la situation actuelle que traverse le Burkina Faso. « Au sortir de cette formation, ces leaders islamiques doivent être des messagers de discours de paix et de tolérance pour un retour de la paix, de la cohésion et du vivre ensemble dans notre cher pays le Burkina Faso », a-t-il conclu.

Le ministre des affaires religieuses et coutumières Issaka Sourwema, dans son allocution a indiqué que cette initiative de formation vient à point nommé.« Au nom des institutions de la transition nous saluons cette initiative de la FAIB, le contenu de ces communications est d’une importance capitale vue le contexte dans lequel nous vivons ».

Previous articleParti de Pr Smaïla Ouédraogo : voici la liste des membres du Comité Exécutif National
Next articleSONABEL : Ouverture prochaine des Vannes du Barrage hydroélectrique de Bagré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here