Accueil A LA UNE Crise FBF-Clubs : ” Le championnat des jeunes 2022-2023 ne peut pas...

Crise FBF-Clubs : ” Le championnat des jeunes 2022-2023 ne peut pas techniquement se jouer en 2024″ dixit Lassina Sawadogo après la rencontre avec l’émissaire de la FIFA

838
0
Dans la crise qui secoue le football burkinabè, les clubs avaient saisi la FIFA pour demander son intervention en vue de la résolution du problème. La FIFA dans son accusé de réception avait souhaité que le ballon roule. Le ballon ne roule plus au Burkina, pire c’est un dialogue de sourd entre la FBF et les clubs. C’est donc dans cette atmosphère que Gelson Fernandes Directeur Régional de la division des Associations Membres de la FIFA pour l’Afrique  qui a séjourné  à Ouagadougou s’est entretenu avec les clubs de ligue 1 et ligue 2 masculin le jeudi 28 Mars 2024 à la salle de réunion de la Fédération Burkinabè de Football.  Lassina Sawadogo secrétaire général de RAHIMO FC un club de Ligue 1 nous donne les points saillants de la rencontre qui n’a pas abouti à une décrispation de la situation. Voici ses propos :
” Je vois beaucoup de choses se raconter au sujet d’une rencontre à laquelle j’ai personnellement pris part :
1- les clubs n’ont jamais refusé de jouer le championnat de petites catégories;
2- les clubs disent qu’ils ne joueront pas le championnat de petites catégories de la saison 2022-2023 en 2024 alors que celui de 2023-2024 doit se jouer en 2024;
3- les clubs ont démontré techniquement que le championnat de 2022-2023 ne peut pas se jouer en 2024 car les licences sont valables pour une saison, à moins que la fédération ne fraude sur les licences en diminuant l’âge des participants d’un an;
4- la FIFA a reconnu avec les clubs qu’à défaut d’une manipulation des licences, ce championnat ne peut se jouer et a dit ne pas autoriser une telle manipulation;
5- les clubs ont dit de leur retourner leur argent car ce sont eux qui l’ont rétrocédé à la FBF pour organiser ledit championnat. A défaut de pouvoir l’organiser, qu’on le leur retourne;
6- les clubs n’ont jamais demandé à la FIFA de leur trouver de l’argent. C’est plutôt un membre du comité exécutif, M. OUATTARA, qui a demandé à la FIFA de procéder à un réaménagement des ressources que la FIFA alloue à la fédération afin qu’elle puisse rembourser ces sous;
7- et la FIFA n’a jamais rejeté la requête du membre fédéral, elle a plutôt dit qu’elle étudiera la question;
Enfin, sachez que beaucoup de membres du comité exécutif de la FBF n’ont jamais investi 5f de leurs propres ressources dans le football.
Les présidents de clubs le faisaient avant la subvention, pendant la subvention et le feront toujours après. Ils ne sont pas à 5 millions près. C’est une question de principe.
Si l’incompétence de certains ne leur ont pas permis d’organiser la compétition de 2022-2023 à ce jour, qu’il en assume les conséquences.
Une chose est sûre, les clubs continueront de faire rouler le ballon dans ce pays mais avant ils se feront respecter par les parachutés et autres incompétents notoires. “
Lassina Sawadogo SG RAHIMO FC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here