Accueil ACTUALITÉ Solidarité : la Côte d’Ivoire offre 1 million de dollars à la...

Solidarité : la Côte d’Ivoire offre 1 million de dollars à la Turquie, les voisins du Sahel peuvent attendre

835
0

La Côte d’Ivoire a exprimé sa solidarité avec la Turquie ce lundi 13 mars 2023 avec 1 million de dollars américain soit 618 millions de francs CFA. Pendant ce temps les pays voisins du sahel peuvent encore attendre…..

Le séisme qui a frappé la Turquie le 6 février à 4 h 17 du matin, “la pire catastrophe naturelle en un siècle en Europe”, selon l’Organisation mondiale de la Santé, laisse un pays traumatisé.

Proches décédés, villes en ruines, nouvelle vie sous des tentes ou des conteneurs : un mois plus tard, des millions de Turcs font face aux graves conséquences du désastre.

La secousse de magnitude 7,8, suivie d’une autre quelques heures plus tard de 7,6, a tué près de 46 000 personnes (dont le corps a été retrouvé) et fait 105 000 blessés en Turquie, selon des bilans sans doute incomplets. Elle a également détruit ou condamné 214 000 bâtiments, hauts parfois de plus d’une douzaine d’étages, dans onze des 81 provinces du pays.

Face à cette catastrophe, la solidarité internationale s’est mise en œuvre pour venir en aide a un peuple turque sinistré dans un environnement très hostile en cette période hivernale.

C’est ainsi le gouvernement de la Côte d’Ivoire a sorti le chéquier ce lundi 13 mars 2023 pour y inscrire la somme de Un million de dollars américains soit 618 millions de F CFA pour exprimer sa solidarité avec le gouvernement et le peuple de la Turquie.

Ce geste très salutaire venant d’un pays Ouest Africain  crée la polémique chez certains analystes économistes et politiques qui estiment qu’un si grand décaissement dans les comptes du trésor public ne peut se faire sans y lasser des effets que les régies financières ivoiriennes mettront du temps pour juguler.

Sur le plan sous-régional, les pays sahéliens voisins de la Côte d’Ivoire que sont le Mali, le Burkina Faso et dans une moindre mesure le Niger sont en proie aux attaques terroristes depuis plusieurs années, qui ont fait plusieurs milliers de morts et plus de 2 millions de personnes déplacées internes (PDI) dans certains pays sans que la Cote d’Ivoire ne manifeste, ne serait-ce que par une solidarité symbolique avec quelques régimes de banane plantin pour venir en aide aux frères et sœurs parfois de la même famille que la frontière coloniale a séparé.

Cette solidarité  “asymétrique ” des autorités ivoiriennes doit interpeller les peuples de l’Afrique de l’Ouest sur l’influence de l’Occident sur la politique d’intégration sous régional telle que voulu et conçu par les pères fondateur de la CEDEAO.

Ne dit-on pas souvent que le cœur a des raisons que la raison elle-même ignore ?

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here