Accueil ACTUALITÉ SONABEL : Bientôt un réaménagement des tarifs chez les gros consommateurs qui...

SONABEL : Bientôt un réaménagement des tarifs chez les gros consommateurs qui ne concerne pas les ménages

462
0

Le directeur général de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), Souleymane Ouédraogo, a animé une conférence de presse, dans l’après-midi de ce mercredi 13 septembre 2023 au siège de la SONABEL à Ouagadougou. Cette rencontre avec les hommes de médias a pour objectif d’éclairer la lanterne des citoyens sur les réaménagements des tarifs des gros consommateurs de la SONABEL, qui entrera en vigueur à partir du 1er octobre 2023.

Le Conseil des ministres en sa séance du 06 septembre 2023 a adopté une série de mesures destinées à améliorer les performances financières de la SONABEL et qui entreront en vigueur à partir du 1er octobre 2023. Ces mesures sont : le réaménagement de la structure tarifaire de la SONABEL, l’application de tarifs non subventionnés à certaines catégories de clients, la proposition d’un tarif négocié aux clients sollicitant plus de 10MW, au réaménagement de tarif pour mauvais facteur de puissance.

Le directeur général de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo

Selon le directeur général de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo, les mesures sur les nouvelles tarifications,  portent sur le réaménagement de la structure tarifaire. Ce réaménagement consiste à déplacer les tarifs élevés de la journée vers la pointe de la soirée et les tarifs moins élevés de la soirée vers la journée. Il devrait inciter les gros consommateurs à déplacer leur demande énergétique de la nuit vers la journée.

Cette mesure s’explique par le fait que les possibilités d’importation de l’énergie électrique sont réduites dans la soirée puisque cette plage correspond à la demande dans les pays qui fournissent l’énergie à notre pays (Ghana et Côte d’Ivoire). En outre, l’absence de production d’énergie solaire dans la soirée réduit davantage les possibilités d’offre de cette électricité moins onéreuse la nuit.

Le directeur général a annoncé  qu’il sera aussi appliqué des tarifs non subventionnés à une certaine catégorie de clients notamment, les banques, les établissements financiers, les sociétés d’assurance, les compagnies de télécommunications, les institutions internationales et les enclaves diplomatiques.

Il a indiqué que rien qu’en 2022, l’État Burkinabè a dépensé 72 milliards FCFA pour subventionner la production de l’électricité par la SONABEL. «Le réaménagement est donc opportun, la subvention ayant un ordre social, il y a une catégorie de clients pour lesquels cette subvention n’est pas nécessaire. C’est donc une mesure qui vient corriger une distorsion de longue date», a laissé entendre monsieur Ouédraogo.

Pour conclure, le directeur de la SONABEL a précisé que les nouvelles tarifications ne touchent aucunement les ménages. Elles ne concernent que les gros consommateurs.

Retenons que l’ensemble des mesures sur les nouvelles tarifications de la SONABEL entrent en vigueur à partir du 1er octobre 2023, le gain de l’Etat dans ces réaménagements des tarifs est estimé à près de 10 milliards de F CFA par an .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here