Accueil ACTUALITÉ SYNSHA: Les ministres Bassolma Bazier et Kargougou proposent des solutions aux revendications

SYNSHA: Les ministres Bassolma Bazier et Kargougou proposent des solutions aux revendications

34
0

Travailler à trouver des solutions aux préoccupations des partenaires sociaux, c’est le leitmotiv du Gouvernement burkinabè. La preuve, le ministre en charge de la Fonction publique Bassolma Bazié et son homologue de la Santé, Dr Robert Lucien Jean-Claude Kargougou ont eu une séance de travail, le mardi 5 juillet 2022, au sein du cabinet.

A l’ordre du jour, les points de revendication du Syndicat National des Travailleurs de la Santé Humaine et Animale (SYNTSHA), suivant le protocole d’accord signé avec le Gouvernement. Il s’agit notamment des questions de carrière des agents de santé, précisément le reversement de la catégorie A3 à A1 des attachés de santé. Les ministres Kargougou et Bazié ont également parlé de l’organisation des concours professionnels des infirmiers (ex-Infirmiers Diplômés d’Etat).

« Des modalités de reclassement ont d’ores et déjà été proposées pour l’ensemble des agents de la fonction publique hospitalière et les dossiers seront reversés aux techniciens, avant une rencontre de négociation avec le SYNTSHA, pour permettre d’avancer sur la question. Des solutions sont aussi en train d’être trouvées pour décrisper le climat social au sein du ministère sur la question des décorations, quand on sait que dans un passé récent des personnes avaient été proposées à la décoration mais elles n’ont pas pu bénéficier de distinction. Il nous faut aussi instaurer de meilleures conditions de travail au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS). Nous allons nous y atteler pour parvenir à satisfaire les agents », a laissé entendre le ministre Dr Robert Lucien Jean-Claude Kargougou.

Autres points d’échanges entre le ministre en charge de la fonction publique et son collègue de la santé, la déclaration à la CNSS des agents communautaires de santé, mais surtout les coupures abusives en 2019 sur les salaires des travailleurs de la santé. Là également, des perspectives vont être proposées au syndicat.

Satisfait de la séance de travail, le Dr Kargougou a remercié son hôte, pour son sens de l’écoute et son accompagnement afin de trouver des solutions aux préoccupations de ses agents. Toute chose, selon lui, qui va permettre d’instaurer un climat de travail serein au sein de son département.

DCRP/MFPTPS

Previous articleAnaïs Drabo, leader du mouvement « Sauvons le Burkina Faso » est décédée suite à un accident de circulation
Next articleCompte rendu du conseil des ministres du 06 juillet 2022

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here