Le jeudi 15 octobre 2020, à Ouagadougou, Le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE a procédé, à l’inauguration et au baptême de l’université Thomas SANKARA (UTS). Un acte qui vise à prôner les valeurs défendues par le père de la Révolution du 04 août 1983, exactement 33 ans après son assassinat . Au cours de cette cérémonie les autorités universitaires ont remis des toges à 107 enseignants. Composé de maîtres assistants, maîtres de conférences et des chargés de recherche.

Un héros ne meurt jamais, il reste toujours en mémoire. C’est le témoignage que le Chef du gouvernement a fait à l’occasion de cette date mémorable du 15 octobre 2020 marquant l’assassinat du Capitaine Thomas SANKARA, en procédant à l’inauguration et au baptême de l’université Thomas SANKARA. Bâtie sur une superficie de 1 890 hectares, l’université Thomas SANKARA, accueillera environ 27 000 étudiants, 176 enseignants chercheurs et 180 personnels de soutien.

Ce temple du savoir a connu la réalisation de plusieurs infrastructures entre autres, des amphithéâtres d’une capacité de près 13 000 places assises, de cités d’environ 2 000 lits, des restaurants universitaires de 1 400 places assises, d’un centre médical et d’un plateau omnisport. L’ensemble de ces réalisations a couté à l’Etat burkinabè et à ses partenaires environ 30 milliards de F CFA.

Pour le Premier ministre, la réalisa tion de ces infrastructures universitaires est l’expression de la politique du gouvernement de rendre accessible l’enseignement supérieur aux enfants du peuple.  » Cette université baptisée université Thomas SANKARA résulte d’un devoir de mémoire envers cette icône nationale qui a fait de la liberté des peuples sa raison d’être. Les attentes sont énormes de la part des Burkinabè, Africains et même d’autres citoyens du monde qui se reconnaissent aux idéaux de l’homme, le chemin pour la libération totale et le développement endogène des pays dits sous-développés. »

Tout en saluant l’initiative du gouvernement pour le baptême de cette université au nom du Président du Conseil national de la Révolution, la représentante de la famille de Thomas SANKARA a indiqué que cet acte est une grande marque d’estime à leur endroit.

En marge de cette cérémonie d’inauguration, les autorités universitaires ont procédé à la remise de toges aux enseignants promus à des grades supérieurs. Au nombre de 107 enseignants, composés de maîtres assistants, maîtres de conférences et des maîtres chargés de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *