Accueil ACTUALITÉ Affaire Apollinaire Compaoré : les commerçants rejettent en bloc les accusations faites à...

Affaire Apollinaire Compaoré : les commerçants rejettent en bloc les accusations faites à son égard

45
0

Le réseau des syndicats et associations des commerçants pour le développement du secteur privé du Burkina Faso a animé un point de presse le jeudi 20 mai 2021 à Ouagadougou. Au cours de cette conférence, il a rejeté en bloc les accusations faites à l’égard de l’opérateur économique Apollinaire Compaoré.

Accusé depuis quelques mois dans l’affaire dite de trafic de cigarettes avec les terroristes, le président du patronat burkinabè, Apollinaire Compaoré fait la Une des réseaux sociaux. Une « accusation » que le réseau des syndicats et associations des commerçants pour le développement du secteur privé du Burkina Faso juge mal fondée.

Pour les représentants de ces associations, ce n’est qu’une manipulation de la « pire » espèce car disent-ils, cela a été monté par un certain opérateur économique burkinabè qui cherche à nuire à la réputation de l’homme d’affaire M. Compaoré.

Gildas N. Ilboudo, président de l’association Nonganeré.

« Apollinaire Compaoré s’est battu en âme et conscience pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Donc nous n’allons pas permettre qu’on salisse son image aux yeux de ses partenaires », a dit Gildas N. Ilboudo, président de l’association Nonganeré pour l’épanouissement des jeunes commerçants du Faso.

Ce réseau des commerçants demande aux populations d’avoir raison gardé, car cette affaire est à la justice et bientôt tout le monde connaitra la vérité.

Selon Guébré Ilboudo, c’est très tôt pour situer les responsabilités. « On ne peut pas discriminer Apollinaire Compaoré sans raison », a-t-il défendu.

Un autre point a été soulevé au cours de cette conférence de presse. Il s’agit de la rencontre de Apollinaire Compaoré et le médiateur du Faso. L’opinion pense que l’homme d’affaire est allé voir Sara Sérémé pour le défendre.

M. Souleymane Ouédraogo, commerçants.

M. Souleymane Ouédraogo a démenti cela car dit-il, c’est plutôt le médiateur du Faso qui a demandé à voir M. Compaoré et non le contraire.

« Apollinaire Compaoré ne savait même pas qu’il allait faire face à la presse après l’entretient avec le médiateur du Faso. Il a été appelé le lundi 17 avril 2021 par le médiateur du Faso et il est allé immédiatement pour l’écouter.  », a fait savoir El Hadj Moumouni Kaboré, président des jeunes commerçants et syndicats.

El Hadj Moumouni Kaboré, président des jeunes commerçants et syndicats

Et d’ajouter que «  mais les personnes males informées disent que c’est M. Compaoré qui est allé voir Sara Séremé pour qu’elle le défend. Le défendre pour quelle raison ? Pour des choses dont il ne se reconnait pas ?» a-t-il questionné.

Du reste, cette affaire est entre les mains de la justice burkinabè pour trancher entre Apollinaire Compaoré et ses détracteurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here