Accueil ACTUALITÉ Appels à violence contre des journalistes sur les réseaux sociaux : Le...

Appels à violence contre des journalistes sur les réseaux sociaux : Le gouvernement condamne fermement

153
0

#Communiqué

De nombreux citoyens burkinabè, singulièrement des journalistes sont régulièrement pris à partie, notamment sur les réseaux sociaux pour des prises de positions ou des informations diffusées sur des sujets d’actualité nationale.

Le Gouvernement s’inquiète de la surenchère verbale et des dérives de langage observées dans l’espace public allant de l’appel à la violence physique, au saccage des biens jusqu’au meurtre des personnes. Les derniers cas en date se rapportent aux journalistes Lamine Traoré du Groupe Oméga Médias et Newton Ahmed Barry visés par de violents propos relayés sur les réseaux sociaux.

Le Gouvernement condamne fermement et sans ambiguïté de tels propos qui font le lit de l’intolérance et de la désunion. Il appelle les auteurs à se ressaisir et l’opinion publique à se démarquer de tels agissements qui compromettent la cohésion sociale et notre vivre-ensemble.

En tout état de cause, le Gouvernement entend assumer pleinement ses responsabilités et rassure que toutes les dispositions utiles sont prises pour garantir la liberté de presse et d’opinion ainsi que la sécurité des biens et des personnes.

Il invite les populations à toujours privilégier un dialogue constructif et à faire confiance aux institutions de la Transition qui demeurent engagées pour le règlement de tout différend par voie de droit.

Previous articleBittou : 04 enseignants tués dans une attaque terroriste
Next articleFIFA Qatar 2022: le Brésil écrase la Corée du Sud et attend la Croatie en quart de finale

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here