Bilan 2019 du MSL : Des acquis positives engrangés mais des défis restent toujours a relevés

Le ministère des sports et des loisirs (MSL) a organisé une conférence de presse le jeudi 27 février 2020 à Ouagadougou en présence du ministre des sports et des loisirs M Douada Asipiou. L’ordre du jour de cette conférence était entre autre de faire le bilan sportive de l’année écoulée et de donner des perspectives pour le rayonnement du sport Burkinabé dans les années à venir.

La réalisation de la politique nationale des sports et des loisirs, adoptée en 2017 a pour fondement l’atteinte des objectifs du développement durable du sport Burkinabé en général, tirant ses bases sur la charte internationale de l’éducation physique, de l’activité physique et de sport. Les objectifs assignés aux deux référentiels nationaux d’orientation que sont le plan national de développement économique et social (PNDES) et le programme présidentiel, à l’horizon 2020.

En termes de réalisation d’infrastructures de sport et de loisirs, l’action a permis d’engranger de nombreux acquis dont la construction du stade régional de Tenkodogo avec pose de gazon synthétique, la construction de cinq (05) plateaux omnisports à Ouagadougou , à l’université Norbert Zongo de Koudougou, au lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-dioulasso ,Tenkodogo et Ouahigouya, la réalisation de deux adductions d’eau potable simplifiées (AEPS) au niveau des deux centres de sport et de loisirs de proximité à Wayalghin et Yéguéré et la réalisation des travaux d’assainissement sur le terrain du stade municipal de Koudougou.

Dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs sportifs Burkinabé, des stages de perfectionnement ont été organisés au profit des fédérations sportives et plus de 640 millions FCFA à titre de soutien, ont été alloués aux clubs de football (16 équipes de D1 et 24 de D2) au cours de l’année 19. De même 543 millions de FCFA ont été repartis entre le CNOSB, 31 fédérations et 2 structures partenaires que sont le spécial olympique et le groupes de travail pour la promotion du sport féminin (GTCF.

Concernant le bilan de la participation en 2019 du Burkina Faso aux compétitions internationales, de brillantes performances ont été enregistrées dans certaines disciplines sportives telles que l’athlétisme, le football, le cyclisme, les sports de combats (karaté-do, judo etc.

A ce qui concernent les perspectives, plusieurs mécanismes sont cours d’exécutions pour le développement des infrastructures sportives et de loisirs, la création des industries de sport, la création d’un mécanisme pour repérer les jeunes talents, la mise aux normes internationales du stade Sangoulé Lamizana, la normalisation du stade du 04 aout, la construction de350 terrains de sports, l’achèvement de la construction des infrastructures sportives en souffrance etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *