Accueil A LA UNE Burkina Faso : Grande marche de soutien à la transition à Djibo

Burkina Faso : Grande marche de soutien à la transition à Djibo

659
0

Les populations de la ville de Djibo sont sorties nombreuses, mardi, pour apporter leur soutien à la Transition et à son président le Capitaine Ibrahim Traoré, a-t-on constaté. Après plusieurs reports faute d’autorisation en raison de la situation sécuritaire difficile, les populations de Djibo ont tenu mordicus à organiser leur marche de soutien à l’instar des autres localités du pays.

Finalement c’est en milieu de semaine, l’autorisation en main, que les organiseurs ont passé l’information pour la tenue effective de la marche ce jour.
Ainsi donc, ce matin dès 07h, de tous les quatre côtés de la ville, hommes, femmes et enfants convergeaient déjà vers le lieu de rassemblement défini à cet effet depuis l’obtention de l’autorisation.
A 8h, l’espace de la douane qui est un carrefour entre les routes nationales reliant Ouahigouya- Djibo-Dori et celle de Baraboulé a refusé de monde.
Partout de toutes les rues, c’était des pas de course pour ne pas se faire conter la chose. L’ambiance était à son paroxysme. Plusieurs jeunes ont apporté des appareils de musique avec des gros baffles et de loin, on entendait tonner les variétés du terroir, et d’un autre côté, la clameur montait de plus belle avec des « Ibrahim TRAORE ! Ibrahim TRAORE ! » ou encore des « vive IB ! Vive IB, vive la transition ! vive nos FD et nos VDP ! »
A 8h 30 mn, la tête de la marche a démarré pour le Haut-Commissariat ou les marcheurs devraient être reçu par les Autorités administratives.
C’est une immense foule qui venait de démarrer la marche et qui scandait des slogans de soutien à la transition. Le point de chute n’étant pas à plus de 800 m du lieu de départ, les premiers, la tête est arrivée à la porte du Haut- Commissariat pendant que la queue n’avait pas bougé tant, toute la chaussée était occupée de monde.
Ils étaient accompagnés des leaders religieux et coutumiers qui, malgré leur âge pour certains ont souhaité être de la partie.
Au regard de la forte mobilisation, l’enceinte du Haut-commissariat ne pouvait contenir le monde et décision a été prise de recevoir les personnes ressources à l’intérieur et le gros des marcheurs à la porte pour la lecture et la remise de la déclaration par les organisateurs.
Le message a été lu par Amadou Adama pour les organisateurs et remis à M. A. Sidiki TAMBOURA 1er vice PDS représentant les autorités de la ville.
Bien que la marche ait pour objectif premier le soutien de la transition, néanmoins quelques doléances ont été faites par les marcheurs dont la nomination d’un Haut-Commissaire du Soum, le ravitaillement de la ville par un convoi terrestre ainsi que la création de conditions pour occuper utilement la jeunesse.
Pour le 1er vice PDS, à l’intention des marcheurs « c’est une joie immense et une fierté de voir que malgré les conditions difficiles des habitants de Djibo, qu’une telle mobilisation puisse se faire. Je remercie cette vaillante jeunesse ainsi que les coutumiers et religieux qui ont fait le déplacement. Je prends ici l’engagement de transmettre le document à qui de droit pour diligence ».
Deux autres discours ont ponctué la cérémonie ; celui de Absatou HAMIDOU présidente de la Coordination provinciale des femmes et de celui de TAMBOURA Bouboukay chef de village de Djibo. Tous les deux ont remercié les marcheurs, et fait des bénédictions pour les FDS et VDP ainsi que pour la transition et ses premiers responsables.
Sur place est née l’initiative de cotiser, et malgré la situation économique difficile des ménages, un montant de 135 000 FCFA a été récolté pour le Fonds de soutien patriotique.

C’est avec satisfaction que chacun a regagné son domicile car Djibo ne voulait être en reste au soutien de la Transition qui, depuis quelques mois fait un travail remarquable en termes de sécurisation et de reconquête du territoire nationale.

Source / AIB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here