Accueil ACTUALITÉ Burkina Faso : Le 10e BIR met en déroute des terroristes dans...

Burkina Faso : Le 10e BIR met en déroute des terroristes dans la Boucle du Mouhoun

165
0

Le mardi 20 février 2024, les soldats du 10e Bataillon d’intervention rapide (BIR) ont livré une violente bataille qui leur a permis de neutraliser des terroristes enragés, qui ne voulaient pas lâcher leur base. L’information est donnée par l’AIB qui cite une source sécuritaire.

Depuis quelques jours, les braves soldats du 10e BIR mènent la reconquête de plusieurs localités dans la Boucle du Mouhoun. Le mardi 20 février 2024, les services de renseignements ont eu écho d’une embuscade terroriste en préparation pour stopper la progression des Forces combattantes. Après confirmation, les éléments du 10e BIR vont demander aux vecteurs aériens de se tenir à l’écart pour leur permettre de rentrer “en contact” avec les criminels.

C’est alors que les patriotes enfourchent leurs engins et vont à la rencontre des centaines de terroristes. Les assassins tiennent à garder le contrôle de leur bastion et ne comptent visiblement pas reculer. Pour cela, ils évacuent leurs biens précieux et le bétail volé de leurs bases vers le Nord et se préparent à l’affrontement. Les soldats du 10 BIR arrivent enfin à leur niveau et les hostilités commencent immédiatement. C’est un combat de gladiateurs. Les armes crépitent. Les terroristes perdent rapidement des compères mais voient leur ligne se renforcer par des renforts.

Ils mettent un point d’honneur à récupérer les dépouilles de leurs acolytes. Soudain, les criminels engagent un combat frontal en masse. Mais en face, le feu est nourri et l’ennemi commence à reculer tout en continuant les combats. Les vecteurs aériens entrent dans la danse et envoient une violente charge au milieu du tas. C’est la débandade parmi les assassins. Les patriotes du 10e BIR les prennent en chasse. Des criminels évacuent leurs blessés en toute urgence vers un bâtiment d’un village au Nord de la position qui leur sert certainement d’infirmerie.

C’est peine perdue. Les pilotes attendent qu’ils s’y engouffrent avant de pulvériser le bâtiment. La bataille a été rude et exaltante pour les boys mais l’ennemi a pris une raclée. Les Forces combattantes vont maintenant investir les lieux et récupérer le matériel encore utilisable. Dans l’après-midi du 20 février 2024 aux environs de 17h, des terroristes effectuent une mission de reconnaissance pour évaluer l’ampleur des dégâts. Ils ne repartiront pas vivants. Un autre missile s’est abattu sur eux pendant que les opérations se poursuivent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here