Accueil A LA UNE Burkina Faso : Le président Ibrahim Traoré honoré par les anciens agents...

Burkina Faso : Le président Ibrahim Traoré honoré par les anciens agents occasionnels de la mairie centrale de Ouagadougou

808
0

Suite à la médiation du Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré ayant aboutie à la résolution de la crise qui opposait les anciens agents occasionnels de la maire Centrale de Ouagadougou à leur employeur, les cantonniers regroupés au sein de l’Association des Cantonniers de la Ville de Ouagadougou, (l’ACAVO) ont organisé une cérémonie de remerciements, le lundi 15 avril 2024 à Ouagadougou. Le président du Faso a été représenté par le ministre d’État, Bassolma Bazié.

Après plusieurs années de lutte menées par la Confédération Syndicale Burkinabè (CSB), dans le cadre de la défense des droits des travailleurs occasionnels de la mairie centrale de Ouagadougou brimés durant le mandat de l’ex maire Armand Béouindé, aujourd’hui ce n’est plus le cas. En effet, tous les cantonniers sont passés à la caisse, grâce à l’intervention du Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré. Un acte, que les anciens agents occasionnels ont tenu à saluer par une cérémonie.

Pour témoigner leur gratitude, ceux-ci ont remis au Ministre d’État un baobab en bronze, symbole de sagesse, de longévité et de pérennité, à transmettre au chef de l’État, le Capitaine Traoré, en signe de reconnaissance.

Camille T.H. Pasgo, porte-parole des travailleurs occasionnels, a rendu un vibrant hommage à la nation, remerciant le Président de la Transition pour son travail acharné. Il a également exprimé sa gratitude envers les dirigeants les ayant permis de récupérer leurs droits jadis négligés. Au nom de tous les travailleurs occasionnels, il a manifesté le souhait de reprendre le service de salubrité de la ville de Ouagadougou, soulignant que leur association vise à assurer le bien-être de la population.


Le président de la Délégation Spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté, a tenu à remercier les plus hautes autorités du pays, en particulier le Capitaine Ibrahim Traoré, Chef de l’État, pour avoir permis aux cantonniers d’entrer en possession de leurs droits. Il a également exprimé sa gratitude envers tous ceux ont œuvré au retour de la paix entre la commune de Ouagadougou et les travailleurs occasionnels, rappelant le litige résolu grâce à l’effort collectif.

Bassolma Bazié, Ministre d’État de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, a exprimé sa joie et sa gratitude envers le Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, « Le dossier je l’ai connu étant dans le mouvement syndical. C’est un grand jour parce que si ce dossier depuis ce moment a pu trouver une issue aujourd’hui, c’est grâce à un homme, c’est le Capitaine Ibrahim Traoré. Et votre reconnaissance prouve que vous êtes des Burkinabè», a-t-il déclaré.


Le montant provisoire de cet accompagnement s’élève à 257 900 000 francs CFA, répartis entre 242 900 000 francs CFA pour les travailleurs occasionnels vivants et 15 000 000 francs CFA pour les ayants droits des travailleurs occasionnels décédés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here