Accueil A LA UNE Musique : “Nous devons soutenir nos braves FDS” Savda Jah

Musique : “Nous devons soutenir nos braves FDS” Savda Jah

1357
0

En prélude à la sortie de son nouveau sigle intitulé “Tond Teenga” en featuring avec Martin N’terry, Aconews.net s’est entretenu avec la voix des sans voix, le rasta “Yadéga”. A l’état civil, Daouda Savadogo alias Savda Jah dans le monde musical. Savda jah, c’est la contraction de son nom de famille et de son prénom. “Sav” pour Savadogo et “Da” pour Daouda. Dans cet entretien, l’artiste nous explique comment l’idée de la chanson dédiée au pays de Thomas Sankara est née, sa rencontre avec Martin N’terry et ses projets.

 D’où vous est venu l’inspiration pour “Tond Teenga”?

” Tond Teenga” est un featuring avec un doyen de la musique qui m’inspirait depuis l’enfance et c’est également un clin d’œil à nos FDS engagées dans la lutte pour la reconquête du territoire. Quelques soit là où tu es, quel qu’en soit ce que tu fais dans le  pays, tu peux apporter ton soutien pour le retour de la paix.

Pouvez-vous revenir sur la rencontre avec le ténor de la musique reggae burkinabè Martin N’terry ?

je le connaissais depuis l’enfance, mais je l’ai croisé pour la première fois lors d’un Marley d’or. Il est venu pour une prestation et j’ai eu l’occasion de lui donner mon album de 14 titres 100% reggae. Quand il l’a écouté, il m’a félicité sur la qualité du travail. A cette époque, il était revenu pour le lancement de son album “Mogho”. Ainsi, j’ai pu le côtoyer par l’intermédiaire d’un ami du nom de Bilgo.

Par la suite, qu’il m’a demandé ce qu’il pouvait faire pour m’aider dans ma carrière et je lui ai répondu un featuring. Il n’a pas hésité et comme le Burkina Faso traverse depuis longtemps une période difficile, nous avons jugé bon de faire quelque chose pour soutenir ceux qui sont au devant de cette bataille, au devant de cette guerre. Nous sommes tous conscients, que les FDS bravent les eaux et les vents, ils bravent la faim et la soif, ils bravent la fraîcheur et la chaleur pour que nous nous soyons en quiétude ici dans les villes et si nous avons l’occasion, il faut leur montrer que nous sommes à leur côté jour et nuit.

 

Quels sont vos projets dans l’avenir ?

Dans l’avenir, nous allons maximiser d’abord sur la promotion de ce single et dans un futur proche, nous avons un featuring avec l’orchestre de l’armée nationale. Après ça, nous avons des concerts live en vue et beaucoup de projets et dès que tout sera bien  ficelé, on vous en parlera.

Vous avez quelque chose à ajouter ?

Je dirai merci à tous ceux qui soutiennent la culture burkinabè. Je les appelle les soldats du monde de la culture, parce que sans eux ce que nous faisons n’ira nulle part. Nous disons merci et merci à tous ceux qui nous soutiennent, les fans, les mélomanes, tous ceux qui nous soutiennent depuis l’autre contrée. Nous en sommes très fiers et on a besoin de leur soutien. Vive le Burkina Faso et que la paix revienne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here