Accueil A LA UNE Burkina : La CBRP demande une amnistie, au profit des condamnés politiques

Burkina : La CBRP demande une amnistie, au profit des condamnés politiques

66
0

« Réconciliation et union sacrée pour vaincre le terrorisme », c’est sous ce thème que la coalition pour un Burkina réconcilié et paisible (CBRP) a tenu sa conférence de presse le jeudi 14 avril 2022 à Ouagadougou. 

Pour François Zangré, porte-parole du CBRP, face à la crise sécuritaire actuelle, une réconciliation véritable entre Burkinabè et une union sacrée des filles et fils de la nation s’imposent. C’est pourquoi une décision courageuse de la part des autorités actuelles pour une amnistie des condamnés politique aussi s’impose.

« Nous avons proposé l’amnistie, nous avons  proposé de lever certaines condamnations qui visent certains acteurs politiques. Nous pensons que si vraiment notre message a été entendu, parce que nous prônons l’unité nationale des Burkinabè, nous prônons  la paix, parce qu’il est un peu difficile pour les peuples du Burkina Faso de se réconcilier, s’il y a des condamnations, surtout des condamnations à vie au Burkina.

Zangré Francois, porte-parole de la CBRP

Nous pensons qu’il est important que nous nous unissions, nous pensons qu’il est important que nous sachions taire nos divergences et aller vers un objectif commun qui est donc la lutte contre le terrorisme, qui est donc la paix que nous prônons et que nous tenons à y arriver », a relaté le porte-parole de la Coalition pour un Burkina Réconcilié et Paisible.

La CBRP invite les dirigeants actuels  à cultiver le dialogue et la concertation avec les différentes composantes de la nation ; également à valoriser l’osmose générationnelle ; la solidarité envers les personnes victimes des violences politiques.

Previous articleDébat sur l’ethnie et le pouvoir d’Etat au Burkina:  “Ne jetons pas de l’huile sur le feu” ( Damiss)
Next articleTransitions au Burkina : Le CDP soutient les nouvelles autorités pour la réussite de leur mission

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here