Accueil A LA UNE Burkina: les capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo, Hassan Salem Diallo et Didas...

Burkina: les capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo, Hassan Salem Diallo et Didas Charles Ouédraogo extradés à Ouaga

1006
0

L’information est sur toutes les lèvres dans  les milieux diplomatiques sous-régionaux. Le Togo aurait remis aux nouvelles autorités burkinabè les trois pilotes capitaines dissidents qui avaient suivi Paul-Henri Damiba dans son exil au Togo suite au coup d’Etat qui l’a renversé les 29, 30 septembre et 1er octobre derniers.

Il s’agit des capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo, Hassan Salem Diallo et Didas Charles Ouédraogo, tous des pilotes d’hélicoptères de l’armée de l’air burkinabè.

Selon nos sources, les autorités togolaises soupçonnent ces officiers de comploter depuis Lomé pour la déstabilisation du nouveau pouvoir burkinabè. Des messages interceptés par les hommes du Président Ibrahim Traoré auraient trahi les trois capitaines sur leurs intentions d’en découdre avec le MPSR II. Ce qui aurait poussé Lomé à les renvoyer dans leur pays. Aussitôt arrivés à Ouagadougou il y a trois jours, les trois jeunes officiers auraient été placés en résidence surveillée. Réputés très proches de Damiba, ils avaient été très actifs dans la prise de pouvoir de ce dernier en janvier 2022. D’ailleurs, c’est le capitaine Sidsoré qui avait lu à la télévision nationale, la première déclaration de proclamation du MPSR.

Ayant choisi le camp de Damiba contre le Capitaine Traoré, ce sont eux qui avaient piloté l’hélicoptère MI 171 de l’armée burkinabè ayant permis à l’ancien Président de se réfugier au Togo.

L’appareil MI 171, avait rejoint sa base le lendemain à l’aide d’autres pilotes.

Source: Oméga Média

Previous articleCrash D’avion en Tanzanie :  19 morts après le crash d’un avion dans le lac Victoria selon les dernières nouvelles
Next articleÉtats-Unis-Elections Mi-mandat : De nouvelles lois électorales dans certains États républicains affaiblissent le droit de vote

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here