Accueil ACTUALITÉ Burkina : Les membres du réseau protection sociale de la CSB à...

Burkina : Les membres du réseau protection sociale de la CSB à l’école du dialogue social

424
0

La Confédération Syndicale Burkinabè (CSB) a procédé ce jeudi 13 avril 2023 à la bourse de travail de Ouagadougou au lancement d’un atelier de formation de ses membres du réseau protection sociale sur le dialogue social, la négociation collective et le plaidoyer. Cet atelier a pour objectif de renforcer les compétences des membres afin de leur permettre d’influencer positivement la politique de la protection sociale au Burkina. 

Durant trois jours, les participants seront outillés sur le les vertus du Dialogue Social, la pratique de la négociation collective et le plaidoyer à travers des communications.

Selon madame Capo-Chichi Diane gestionnaire du programme, un nombre croissant d’employeurs, de syndicats et de gouvernements recourent au dialogue social considéré aujourd’hui comme une forme souhaitable d’interaction. Ce concept exprime en effet certaines valeurs inhérentes aux idéaux de démocratie et répond à certaines aspirations à l’équité et à l’efficacité qui sont celles des parties qui entretiennent des relations professionnelles.

 Elle poursuit en indiquant que la négociation collective est par définition une notion importante concernant les conditions de travail individuelles et fait appel aux partenaires sociaux ; la négociation d’une convention collective permet d’adapter les règles du code du travail aux spécificités et aux besoins. Elle représente un moyen essentiel par lequel les employeurs et leurs organisations ainsi que les syndicats peuvent établir des salaires et des conditions de travail équitables.

Notons que l’atelier est prévu du 13 au 15 avril 2023, et regroupe 49 leaders syndicaux membres de la CSB. Le secrétaire général de la CSB Guy Olivier Ouédraogo, actuellement au Ghana, dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’organisation syndicale africaine, a présidé la cérémonie d’ouverture par visioconférence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here